/sports/baseball
Navigation

Frapper ou... ne pas frapper

Yermin Mercedes a claqué un circuit controversé

BBA-BBN-BBO-SPO-CHICAGO-WHITE-SOX-V-KANSAS-CITY-ROYALS
Photo AFP Le joueur recrue Yermin Mercedes a soulevé l’ire de son entraîneur Tony La Russa en... frappant un circuit.

Coup d'oeil sur cet article

Une controverse a éclaté cette semaine lors d’un match entre les White Sox de Chicago et les Twins du Minnesota. Yermin Mercedes a claqué un circuit avec un compte de trois balles et aucune prise alors que son équipe menait par le pointage de 14 à 6 contre les Twins. 

Selon les puristes, Mercedes a brisé une des règles « non écrites » du baseball. Son gérant Tony La Russa, un disciple de la vieille école, n’a pas hésité à critiquer son geste après la rencontre. 

« Il a fait une erreur. Il y aura une conséquence pour demeurer au sein de notre famille, a-t-il souligné. Le fait qu’il soit une recrue et qu’il soit excité peut expliquer pourquoi il n’avait aucune idée de ce qu’il faisait. Maintenant, il a un compte à régler. » 

Toutefois, Mercedes lui a répondu par la bouche de ses canons. 

« Je vais toujours jouer de cette façon. Je suis Yermin. Je ne peux pas être une autre personne. On veut seulement avoir du plaisir. C’est le baseball. »

Par la suite, Mercedes a reçu l’appui public de son coéquipier, le lanceur Lance Lynn, et de l’impayable Trevor Bauer. 

« Si vous frappez avec un compte de 3-0 contre moi, je ne considérerai pas cela comme un crime. Pour ceux qui sont fâchés contre les frappeurs qui agissent ainsi, sortez du jeu. Je ne peux pas croire qu’on parle encore des élans avec un compte de 3-0. Si vous n’aimez pas cela, gérants ou lanceurs, soyez meilleurs. »

Par contre, les Twins ont fait savoir leur mécontentement lors du match suivant. Lors d’une présence au bâton de Mercedes, un de leurs lanceurs a tiré une balle derrière le frappeur des White Sox...

Choc des générations

Pour ceux qui pensent que c’est une tempête dans un verre d’eau, ça va plus loin que cela. C’est le choc des générations. 

Dans celle de La Russa, ça ne se fait pas. Dans celle de Mercedes, il n’y a pas de règles non écrites. C’est du baseball et on s’amuse.

Je comprends les deux mentalités. La Russa gère comme dans les années 90 où il connaissait du succès à St-Louis et à Oakland. Un style conservateur. Toutefois, la nouvelle génération des joueurs ne pense pas de la même façon. 

Par exemple, dans la tête de Mercedes, il pense que son circuit peut faire une différence dans ses statistiques finales et, par le fait même, dans ses négociations pour son prochain contrat. S’il présente de bonnes statistiques, il sera en mesure d’empocher quelques millions de plus en 2022. 

Avec un salaire de 570 500 $, il représente l’aubaine de l’année jusqu’à maintenant. L’athlète de 28 ans veut faire sauter la banque et on peut très bien le comprendre. 

Un équilibre fragile 

Le désaccord entre La Russa et Mercedes illustre bien l’ambiance qui règne dans le vestiaire des White Sox. 

Ceux-ci sont au premier rang de la section Centrale de la Ligue américaine. Ils gagnent sur une base régulière et ils possèdent un effectif solide. 

Depuis le début de la saison, La Russa ne fait cependant pas l’unanimité chez ses joueurs. Le gérant de 76 ans prend des décisions audacieuses qui en laissent plusieurs perplexes. 

Pour le moment, son équipe gagne. Toutefois, si elle connaissait une série de défaites, est-ce qu’il serait en mesure de rallier son groupe autour de sa philosophie ? Si on le se fie aux propos de ses joueurs dans le dossier Mercedes, il pourrait avoir de la difficulté à le faire.  

À surveiller 

Vendredi soir, 21 h 45 

Giants c. Dodgers  

Qui aurait prédit que les Giants trôneraient au premier rang de la section Ouest devant les Dodgers et les Padres ? Bien sûr, il est encore tôt dans la saison. Par contre, la série de trois matchs entre les Dodgers et les Giants sera très intéressante à surveiller en fin de semaine. Les hommes de Dave Roberts voudront lancer un message aux vétérans des Giants qui jouent du bon baseball depuis le début de la campagne.  


Vendredi soir, 19 h 05

Carlos Rodon c. Yankees de N.Y.  

BBA-BBN-BBO-SPO-CHICAGO-WHITE-SOX-V-KANSAS-CITY-ROYALS
Photo AFP

Le lanceur Carlos Rodon aura un beau défi alors qu’il affronte l’attaque des Yankees qui a meilleure mine depuis quelques semaines. Auteur de l’un des six matchs sans point ni coup sûr en 2021, le gaucher en a surpris plus d’un depuis le début de la saison. Il possède une excellente moyenne de points mérités de 1,47 avec 49 retraits au bâton.


Vendredi soir, 19 h 37

Blue Jays c. Jays 

Les Blue Jays tiennent leur bout dans la section Est de l’Américaine. Toutefois, ils ont leur premier gros défi de la saison avec des séries successives contre Boston, Tampa Bay et New York. En fin de semaine, ils se rendront à St. Petersburg pour quatre rencontres contre les Rays. Chaque partie sera importante parce qu’on assiste à une lutte à quatre pour le premier rang dans la section Est. 

En feu 

BBA-BBN-BBO-SPO-CHICAGO-WHITE-SOX-V-KANSAS-CITY-ROYALS
Photo AFP

Avec sa remise en forme, on s’attendait à une grosse saison de la part de Vladimir Guerrero Jr. On peut dire qu’il livre la marchandise. Son nom fait même partie de la liste de candidats au titre de joueur par excellence. Le joueur de 22 ans a maintenu une moyenne de ,327 avec 11 circuits et 31 points produits en 147 apparitions au bâton. 

En panne 

BBA-BBN-BBO-SPO-CHICAGO-WHITE-SOX-V-KANSAS-CITY-ROYALS
Photo AFP

Après un excellent début de saison, c’est beaucoup plus difficile pour le joueur de premier-but des Rangers, Nate Lowe. Il n’a qu’un coup sûr lors de ses 22 présences à la plaque pour une moyenne de ,045. Il n’a produit qu’un maigre point durant les derniers jours. L’ancien des Rays a tout de même claqué sept circuits et produit 26 points jusqu’à présent.

Sur trois prises...  

Les Twins du Minnesota ne connaissent pas le début de la saison qu’ils souhaitent. Ils sont derniers de la division Centrale à la grande surprise des observateurs. Ils ont tout de même quelques moments de réjouissance. Mardi soir, Miguel Sano a claqué trois circuits alors qu’il n’affichait qu’une moyenne au bâton de ,141 avant le match. Une première dans l’histoire moderne du baseball. L’ancienne marque appartenait à un certain Babe Ruth qui avait une moyenne de ,135 avant de frapper trois circuits dans un match en 1935.  

En l’espace de 24 heures, Spencer Turnbull et Corey Kluber ont lancé un match sans point ni coup sûr. Turnbull a réussi l’exploit contre les Mariners de Seattle alors que Kluber a blanchi les Rangers du Texas. C’est la huitième fois de l’histoire que ça se produit. Celui de Kluber était déjà le sixième de la saison 2021, le plus haut total avant la fin du mois de mai dans l’histoire du baseball majeur. Le record pour une saison complète dans l’ère moderne ? 7 ! Les frappeurs ont des devoirs à faire.   

Les dieux du baseball s’acharnent sur les Angels de Los Angeles. Après la libération ratée d’Albert Pujols la semaine dernière, ils ont été obligés de mettre le nom de leur joueur étoile Mike Trout sur la liste des blessés. On parle d’un espace d’entre six et huit semaines. C’est assez de temps pour les sortir de la course aux séries.  


4

Il y a du talent à revendre chez les Dodgers. Avec l’arrivée d’Albert Pujols, ils comptent maintenant quatre anciens gagnants du titre de joueur par excellence au sein de leur équipe. Outre Pujols, il y a Mookie Betts, Cody Bellinger et Clayton Kershaw. 


21 mai 1992 — L’accident de Rodgers

BBA-BBN-BBO-SPO-CHICAGO-WHITE-SOX-V-KANSAS-CITY-ROYALS
Photo d'archives

Lors de cette journée, le gérant Buck Rodgers et 11 autres membres des Angels de la Californie sont blessés dans un accident d’autobus au New Jersey. Rodgers avait bien failli y laisser sa peau. Il avait raté 90 matchs au cours de cette saison-là.