/finance
Navigation

Gastronomie: des chefs québécois veulent se regrouper

Normand Laprise, chef propriétaire du restaurant Toqué!
Normand Laprise, chef propriétaire du restaurant Toqué!

Coup d'oeil sur cet article

Durement frappés par la COVID-19, des chefs québécois veulent former un collectif pour mieux se faire entendre et pour promouvoir la gastronomie locale. 

«C’est important d’avoir un regroupement à l’image des besoins de la production et de la restauration indépendantes. Il y a d’autres associations, mais on veut quelque chose qui sera plus à l’image de notre réalité», a expliqué vendredi Charles-Antoine Crête, chef propriétaire du Montréal Plaza, au cours d’une conférence de presse.

Intitulée Le Collectif de la gastronomie québécoise, l’organisation aura pour mission de développer la production de niche au Québec et de démocratiser la gastronomie pour qu’elle puisse davantage rejoindre le grand public.

«Pour nous, ce qui est important, c’est de protéger le savoir-faire qu’on a construit pendant plusieurs années. C’est très fragile, et ce serait dommage pour la relève de demain de ne pas pouvoir le sauvegarder», a indiqué Normand Laprise, chef propriétaire du Toqué!

Les fondateurs du collectif espèrent qu'il compte 1000 «restaurants de référence» québécois d’ici 2026.

Également présent à la conférence de presse, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a déclaré que le projet suscitait l’intérêt du gouvernement Legault, qui serait disposé à le soutenir.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.