/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

L’autre couleur du monde

Coup d'oeil sur cet article

Chaque année, c’est la même chose, et 2021 n’y fera pas exception. Quand vient la saison du homard, j’ai toujours une envie folle de rallier les inconditionnels de vin rouge à la cause des vins blancs. Voyons ça comme ma mission professionnelle, ma croisade annuelle. En plus, très souvent, les vins blancs sont autant d’opportunités pour découvrir un pays ou une région viticole sous un jour nouveau. 

Vous pensez que vous avez fait le tour avec les vins de la vallée du Rhône ? Découvrez ses blancs. Votre histoire d’amour avec les rouges du Portugal s’étiole ? Goûtez les cuvées haut de gamme du Vinho Verde. Jamais trop été fan des shiraz de l’Australie ? Pourquoi ne pas tenter une nouvelle approche avec ses rieslings ? L’exemple vaut aussi pour la région argentine de Mendoza, dont la production ne se limite pas qu’au malbec.

S’immerger dans l’univers du vin, c’est s’ouvrir à un monde de découverte. Un monde qui se décline en une vaste palette de couleurs et une palette infinie de goût. Envie de voyager ? Sortez le tire-bouchon. Santé ! 

Logan, Riesling 2019, Weemala, Orange

19,95 $
Photo courtoisie
19,95 $

Australie 11,5 %

7,6 g/L | ★★★ | $$

Code SAQ : 14690129

À la vue du mot « orange », on pourrait croire à un vin de macération pelliculaire... mais non ! Orange est plutôt le nom d’une région viticole située à environ 250 kilomètres à l’ouest de Sydney, où le riesling a l’avantage de l’altitude (entre 600 et 1000 mètres), de nuits fraîches et de journées chaudes et arides. Au nez, la lime, la pomme verte et le chèvrefeuille donnent le ton d’un vin nerveux et plein de vitalité. Un super compagnon pour les asperges et les crevettes nordiques. 

Baron de Ley, Rioja 2019, Varietales Garnacha Blanca

22,75 $
Photo courtoisie
22,75 $

Espagne 13 %

2,7 g/L | ★★1/2 | $$

Code SAQ : 13844309

Baron de Ley mise ici sur le grenache blanc plutôt que sur la viura, le cépage blanc le plus répandu dans la Rioja. Le 2019 est un peu timide à l’ouverture, mais après une heure de carafe, les éléments se délient et les parfums s’expriment avec plus de nuances. Pas très complexe, mais bien assez ample pour tenir tête au homard. 

A&D Wines, Vinho Verde 2020, Monologo, Arinto p24

18,60 $
Photo courtoisie
18,60 $

Portugal 13 % – Biologique

4,6 g/L | ★★★★ | $1/2

Code SAQ : 14296666

Dialina et Alexandre Gomes cultivent la vigne en bio dans le secteur de Baião, tout au sud de la région bucolique du Vinho Verde, royaume portugais du vin blanc sec et rafraîchissant. L’arinto donne ici un vin blanc de fort caractère, plutôt discret au nez, mais d’une incroyable intensité, en bouche. Surtout à ce prix ! Un vin blanc structuré, riche en parfums d’amande fraîche, portés en finale par des amers de qualité. Miam ! 

Nieto Senetiner, Sémillon 2018, Valle de Uco

16,50 $
Photo courtoisie
16,50 $

Argentine 13 %

<1,2 g/L | ★★★ | $1/2

Code SAQ : 13653001

Dans les encyclopédies du vin, on peut souvent lire que le cépage sémillon dégage des parfums caractéristiques de miel et de cire d’abeille. Pour en témoigner sans vous ruiner, mettez la main sur une bouteille de ce bon vin blanc produit dans les hauteurs de Mendoza. Sec, mais gras, avec une certaine tenue de bouche. Parfait pour accompagner des homards grillés.  

Labranche Laffont, Pacherenc du Vic-Bilh 2018

25,15 $
Photo courtoisie
25,15 $

France 14,5 % – Biologique

1,5 g/L | ★★★1/2 | $$1/2

Code SAQ : 14350440

L’appellation Pacherenc du Vic-Bilh partage la même ère de production que Madiran, l’un des deux ténors rouges du sud-ouest de la France. La couleur dorée et le nez vaguement oxydatif de celui de Christine Dupuy pourraient donner l’impression d’un vin liquoreux, mais la bouche est tendue, enrobée d’une texture vineuse et presque tannique par sa structure doublée d’acidité et d’une amertume noble. Un vin blanc de gastronomie à apprécier tant avec les homards qu’à la fin du repas avec les fromages. Un délice !