/sports/others
Navigation

NCAA: Quincy Guerrier opte pour les Ducks

L’ailier montréalais se dirige vers l’université de l’Oregon après deux saisons à Syracuse

BKC-BKO-NCA-SPO-SYRACUSE-V-HOUSTON
Photo d'archives, AFP Après deux saisons avec l’Orange de Syracuse, l’ailier québécois Quincy Guerrier poursuivra sa carrière avec les Ducks d’Oregon.

Coup d'oeil sur cet article

Inscrit au portail de transfert de la NCAA, l’ailier Quincy Guerrier a confirmé, jeudi soir, qu’il allait poursuivre sa carrière avec les Ducks de l’Oregon.

• À lire aussi: Guerrier embarque dans le repêchage

• À lire aussi: Guerrier réalise un rêve de petit gars

Après deux saisons avec l’Orange de Syracuse où il a été le meneur de son équipe l’an dernier avec 8,4 rebonds par match et deuxième avec 13,7 points, Guerrier a jugé que le moment était venu de vivre un nouveau départ dans un programme qui, croit-il, lui permettra de mieux se développer.

« Quincy avait l’impression qu’il avait atteint le plafond de son développement à Syracuse, explique son mentor Ibrahim Appiah qui l’a dirigé pendant ses trois saisons avec l’Académie de basketball de Thetford Mines. Il ne veut pas seulement marquer des points et récupérer des rebonds, mais il veut développer l’ensemble de son jeu pour connaître du succès au prochain niveau. »

« La manière de jouer d’Oregon qui préconise un style de jeu rapide où le ballon bouge plus, dans lequel les tirs de trois points occupent une place beaucoup plus importante, va lui permettre d’atteindre ses objectifs, poursuit Appiah qui joue toujours un rôle important dans la carrière de Chris Boucher des Raptors de Toronto. Il était tanné d’être utilisé uniquement pour ses qualités en défensive et au rebond. À Oregon, il jouera comme ailier et non dans un rôle de centre. »

Au cours d’un entretien avec Le Journal après les deux victoires de l’Orange au tournoi de fin de saison de la NCAA en mars dernier, l’ailier de 6 pi 7 po et 220 livres n’avait pas caché qu’il pourrait contribuer beaucoup plus en offensive si on lui en donnait l’opportunité, mais qu’il effectuait la tâche qu’on lui demandait.

Comme ailier, il se retrouvait derrière Jimmy Boeheim. Deux autres ailiers se sont ajoutés au cours des dernières semaines, soit le transfert Cole Swider et la recrue 5 étoiles Benny Williams, mais Appiah assure que la présence de ces nouveaux venus n’a pas influencé la décision de son protégé.

Terrain connu

Guerrier n’arrivera pas en terrain inconnu avec les Ducks qui l’avaient recruté à ses débuts avec l’Académie de Thetford Mines. « Quincy est très familiarisé avec l’entraîneur-chef (Dana Altman) qui l’a recruté dès l’âge de 16 ans et avec le programme de basket, indique Appiah. Au moment de faire son choix, il avait visité Oregon et les Ducks étaient dans son Top 3 avec Illinois. Cette fois-ci, son Top 3 était complété par Memphis. Une vingtaine d’équipes l’ont contacté. »

Avec les Ducks, Guerrier marchera dans les traces de Boucher qui a évolué avec la formation du Pac-12 au cours des saisons 2015-16 et 2016-2017.

Camp d’évaluation

La NBA doit tenir son camp d’évaluation du 21 au 27 juin. Le repêchage se tiendra le 29 juillet. Guerrier a placé son nom dans le repêchage sans toutefois embaucher un agent. Il a jusqu’au 19 juillet pour retirer son nom et retourner dans la NCAA.

« Pour le moment, Quincy se concentre sur ses derniers examens de fin de session et se prépare pour le camp d’évaluation en souhaitant obtenir une invitation, raconte Appiah. S’il ne reçoit pas d’invitation, il va retirer son nom du repêchage. Oregon misera sur une très bonne équipe l’an prochain. Il doit améliorer son tir de trois points et sa prise de décision. »