/sports/racing
Navigation

Grand Prix de Monaco: Vettel partira 8e, Stroll 13e

Lance Stroll
Photo AFP Lance Stroll

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement à son coéquipier Sebastian Vettel, chez Aston Martin, le Québécois Lance Stroll n’a pu se qualifier pour la troisième et ultime séance de qualifications, samedi, en marge du Grand Prix de Formule 1 de Monaco. Stroll partira plutôt 13e. 

Il s’agit néanmoins d’un pas vers l’avant pour Stroll à Monaco, lui qui n’avait jamais atteint la Q2, où il a affiché cette fois un chrono de 1 min 11,600 s sur le mythique parcours. S’il n’y avait pas eu de course dans la principauté en 2020, le Québécois s’était qualifié 18e à chaque fois, en 2019, 2018 et 2017.

Sur ce circuit technique, qui demande une grande précision aux pilotes, Vettel a finalement pris le 8e rang en Q3.

«C’était une session un peu complexe. Il n’y avait pas un bon équilibre avec la voiture et j’ai été incapable de faire un bon tour complet», a indiqué Stroll, par communiqué. «À mon dernier tour, j’ai perdu du temps dans le trafic derrière [Lando] Norris, ce qui n’a pas aidé non plus.»

«Les qualifications sont très importantes ici, alors ce n’est pas le résultat idéal, mais nous allons voir ce que nous pouvons faire demain (dimanche)», a poursuivi le Québécois. «Si nous avons un bon départ, peut-être que nous pourrons progresser. Sebastian a été en mesure d’atteindre la Q3, ce qui démontre, selon moi, qu’on fait partie de la lutte pour les points.»

Devant ses partisans, le Monégasque Charles Leclerc, sur Ferrari, a obtenu la position de tête grâce à un tour de piste en 1:10,346, non sans visiter le mur en fin de séance, ce qui a entraîné un drapeau rouge. Malgré la controverse, Leclerc termine devant Max Verstappen (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes). Le champion Lewis Hamilton, à bord de sa Mercedes, entamera la course de dimanche en 7e position, aux côtés de Vettel.