/weekend
Navigation

Jeux de société: Les trésors du Randolph

Coup d'oeil sur cet article

Récemment, Randolph faisait une grande vente de déménagement puisque son entrepôt sera relocalisé et qu’on voulait avoir le moins de boîtes possible à déménager.

Comme on est mordus et qu’on n’a jamais assez de jeux, on est allés y faire un tour et voici quelques trucs que nous y avons dénichés.

Pitch Out

Photo courtoisie
  • 2 joueurs
  • 7 ans +
  • 10 minutes
  • 26,99 $

Dans Pitch Out, vous menez une équipe qui devra battre l’adversaire. Pour résumer simplement, c’est un jeu pichenottes. Mais parce qu’on aime aller dans le détail, c’est plus que ça.

Pitch Out se joue en face-à-face sur une largeur de table et les joueurs vont déterminer quelle est la surface de jeu et vont choisir l’une des deux équipes.

On va ensuite positionner des obstacles sur la surface de jeu, soit deux dans chacune des zones des joueurs et un autre au centre.

Les joueurs auront chacun cinq personnages qu’ils vont placer selon leur convenance dans leur territoire, puis les hostilités commencent.

Photo courtoisie

Dans une partie standard les joueurs ont le même type de pichenottes dans leur équipe avec un capitaine, un garde, ou encore une autre qui met hors circuit tout adversaire qu’elle touche.

Parce que l’objectif du jeu est de faire sortir de l’arène tous les pions de l’adversaire.

De fait, un joueur l’emporte si son capitaine est expulsé de la surface de jeu ou si celui-ci est le seul pion restant.

Chaque partie est en réalité une confrontation deux de trois et tout se passe très vite. Il faut être précis, ne pas frapper trop fort parce qu’on pourrait éliminer son propre pion, et surtout penser aux pions adverses qui entoureront le nôtre au coup suivant.

C’est un jeu sans prétention qui propose en tout huit pions par joueur avec une version avancée où l’on peut jouer à sept pions plutôt que cinq.

Les enfants vont adorer et les adultes vont s’amuser.

Jetpack Joyride

Photo courtoisie
  • 1 à 4 joueurs
  • 8 ans +
  • 20 minutes
  • 29,99 $

Jetpack Joyride est une adaptation d’un jeu pour téléphone et tablette du même nom et en reproduit assez bien l’ambiance et les codes.

Dans ce jeu-réflexion en temps réel, les joueurs vont devoir tracer un parcours sur les quatre parties de leur laboratoire afin d’en sortir tout en amassant des points.

Explications. Munis d’un jetpack, ils vont survoler leur laboratoire qui est composé de quatre tuiles qui sont réversibles. Sur celles-ci, on retrouve des pièces de monnaie, mais aussi des obstacles à éviter sans quoi on encaissera des malus à la fin de la manche.

Pour ce faire, il y a une réserve de formes géométriques au centre de la table qui est disponible pour tous les joueurs.

Dès que l’on commence une ronde, tout le monde commence à construire son parcours au moyen des formes disponibles en les connectant par les bouts de l’une et de l’autre. Quand un joueur crie qu’il a fini, tout le monde cesse de jouer.

Photo courtoisie

C’est là tout le sel du jeu et l’intérêt de cet affrontement en temps réel.

Les joueurs vont d’abord amasser des points pour toutes les pièces de monnaie recouvertes par leur chemin.

Ils vont ensuite en accumuler d’autres en fonction des trois objectifs de la ronde et ceux-ci seront différents pour chacune des quatre rondes. On déduira aussi les points perdus.

Avant de commencer une nouvelle manche, on choisit des gadgets qui vont améliorer les conditions de jeu pour chaque joueur, selon le gadget qu’il aura obtenu.

Au terme de quatre manches, on fait le calcul et le joueur ayant le plus de points l’emporte.

C’est vraiment simple, ça se joue très rapidement et ça aide à développer la réflexion sous pression.

Drakatak

Photo courtoisie
  • 2 à 4 joueurs
  • 8 ans +
  • 30 minutes
  • 29,99 $

Le peuple s’est réuni pour créer une grande armée capable de résister aux dragons. Mais comme vous êtes le meilleur seigneur de guerre de Drakatak, pas question de partager la victoire.

Dans les faits, Drakatak est une version rehaussée de la bataille avec une impression de Schotten Totten, un autre sympathique jeu d’affrontement avec cartes.

On amorce donc une partie en distribuant une carte héros à chaque joueur et en distribuant toutes les cartes également entre chaque joueur.

Un joueur amorcera toujours son tour avec trois cartes en main et il tentera d’en jouer le plus possible, mais il y a des règles.

En effet, sur le plateau de jeu, il y a quatre positions. Sur la première, les cartes peuvent être jouées en ordre croissant et sur la seconde, ça sera en ordre décroissant. Sur les positions trois et quatre, on reprend le même principe, mais il faudra en plus que la couleur soit identique aux autres cartes jouées sur cette position.

Courtoisie

Le joueur pourra jouer toutes ses cartes s’il en est capable, pourvu que ce soit sur la même position.

On pourra aussi jouer une seule carte sur la tour en respectant la couleur prescrite.

Et que fait-on si on ne peut pas jouer ? On récupère des cartes d’une des quatre positions jusqu’à ce qu’on soit en mesure de jouer.

Et quand il y a six cartes sur l’un des cinq emplacements du plateau, on les retire et on recommence une nouvelle série.

L’idée ici est évidemment d’être le premier joueur à ne plus avoir de cartes en main. Facile ? Pas tant que ça puisqu’il y a aussi un dragon qui est déplacé par chaque joueur à la fin de son tour et qui rend la position où il se trouve indisponible. On doit donc prévoir ses tours un peu et faire une bonne réflexion dans ce jeu sympathique et joliment illustré.