/news/politics
Navigation

Vote de grève massivement adopté par les paramédics d’Urgences-santé

Coup d'oeil sur cet article

Le syndicat du préhospitalier qui représente les paramédics d’Urgences-santé indique que ses membres ont voté à plus de 98% en faveur d’un vote de grève.

• À lire aussi: Grève évitée dans le secteur de la construction

• À lire aussi: Négociations dans le secteur public: les infirmières s’impatientent

262 des 295 membres présents aux assemblées virtuelles de mardi et mercredi ont exercé leur vote dans le but de donner un «mandat fort» à leur syndicat d’aller en grève au moment jugé opportun. Il n’y a pas de négociations avec l’employeur depuis le mois de janvier dernier. Ce qui concerne l’aspect monétaire, les primes, la bonification des régimes de retraire, le salaire, rien n’est encore réglé. 

Joint par TVA Nouvelles, le président du syndicat Réjean Leclerc a laissé entendre que des moyens de pression seront envisagés, des grèves de tâches qui sont estimées non essentielles aux yeux du Tribunal. Le transport de patients ne sera pas affecté dans le cadre de moyens de pression, les gestes n’auront pas d’incidence sur les soins, précise M. Leclerc.