/sports/racing
Navigation

135 000 spectateurs sur le site: L’Indy 500 fait fi de la pandémie

SPO-MOT-IRL-100TH-INDIANAPOLIS-500-MILE-RACE
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les 500 miles d’Indianapolis, l’une des plus prestigieuses courses automobiles sur la planète, deviendra dimanche l’événement sportif ayant attiré le plus de spectateurs depuis le début de la pandémie, voilà 14 mois.

En effet, les organisateurs ont fait savoir que 135 000 amateurs seront admis sur le site, ce qui représente environ 40 pour cent de la capacité d’accueil des lieux.

En temps normal, le célèbre anneau de vitesse compte 250 000 places assises ; au total, 400 000 personnes peuvent être admises dans l’enceinte du vaste complexe.

SPO-MOT-IRL-100TH-INDIANAPOLIS-500-MILE-RACE
Photo AFP

Cette classique annuelle dépassera largement deux autres compétitions sportives organisées récemment, soit un match de cricket tenu à Melbourne, en Australie, et le combat de boxe opposant Canelo Álvarez à Billy Joe Saunders, présenté à Arlington, au Texas, qui avaient réuni 78 000 et 73 000 spectateurs, respectivement.

Quelles règles ?

Bon nombre de photos et de vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux le week-end dernier, lors des journées consacrées aux séances de qualifications de l’Indy 500. 

On y voit des milliers d’amateurs entassés dans les tribunes sans porter le couvre-visage et sans respecter les mesures de distanciation physique.

SPO-MOT-IRL-100TH-INDIANAPOLIS-500-MILE-RACE
Photo AFP

Plusieurs s’inquiètent, devant une foule aussi dense prévue dimanche, d’un risque d’éclosion, même si, lit-on, un bon pourcentage des gens sur place auront reçu leurs deux doses de vaccin.

Pour la passe de trois ?

Takuma Sato tentera de rejoindre le groupe sélect des dix pilotes ayant remporté les 500 miles d’Indianapolis au moins trois fois.

Le Japonais de 44 ans, gagnant en 2017 et en 2020, veut aussi devenir le premier à parader dans le cercle du vainqueur deux années consécutives depuis le Brésilien Hélio Castroneves en 2001 et en 2002. Seuls cinq pilotes ont réussi cet exploit dans l’histoire. 

Le Néo-Zélandais Scott Dixon occupera la position de tête lorsque le peloton de 33 monoplaces s’élancera sur la grille de départ. Deux Canadiens seront de la partie, soit James Hinchcliffe (qualifié 16e) et Dalton Kellett (30e).

Jacques Villeneuve est le seul représentant de l’unifolié à avoir remporté l’Indy 500. C’était en 1995. 

Deux de ses compatriotes ont réussi, par la suite, à réaliser la position de tête. Il s’agit d’Alexandre Tagliani (2011) et de ce même Hinchcliffe (2016).