/sports/hockey/canadien
Navigation

Des partisans euphoriques de retrouver leur Canadien

Le Centre Bell reprend vie grâce à 2500 spectateurs après une absence de 14 mois

Coup d'oeil sur cet article

Ils étaient 2500 amateurs de hockey au septième ciel, samedi soir, en abandonnant leur canapé pour assister à un match en personne entre le Canadien et les Maple Leafs de Tronto pour la première fois en 14 mois. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Canadien 0 - Maple Leafs 0

• À lire aussi: Un plaisir à faire durer

• À lire aussi: Tout partout en ville: Les partisans dans leur garage devant une télévision

« C’est historique ce soir [samedi]. C’est aussi mon premier match au Centre Bell. Pour moi, ça sonne la fin du confinement. Je suis venu de Kingston, en Ontario, pour voir ça avec mon ami », lance Dave Richards, le sourire aux lèvres. 

Dave Richards, un partisan des Maple Leafs de Toronto, a taquiné Yves Bisonnette, un fan du CH, avant le duel de samedi, à Montréal.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Dave Richards, un partisan des Maple Leafs de Toronto, a taquiné Yves Bisonnette, un fan du CH, avant le duel de samedi, à Montréal.

Une marée de chandails du Tricolore et de l’ennemi torontois déferlait dans les rues du centre-ville de Montréal, une heure avant le sixième match remporté par le CH. L’ambiance était festive à l’extérieur de l’amphithéâtre et les partisans respectaient les règles sanitaires à la lettre. 

« On est enfin là. On se retrouve tous. On a un sentiment de liberté et de sécurité. Enfin, la vraie vie recommence. On va se le dire, rien ne rassemble autant les Québécois que le Canadien de Montréal. Ça fait du bien », se réjouit Nicolas Lessard, quelques minutes avant d’assister à la rencontre. 

M. Lessard se dit nostalgique puisqu’il était dans les gradins lors du dernier match avec des spectateurs à Montréal, le 10 mars 2020. À peine deux jours plus tard, la Ligue nationale mettait sa saison sur pause en raison de la COVID-19.

Jusqu’à 12 300 $ le billet

Des fans ont dû casser leur tirelire pour s’emparer de précieux billets pour ce duel éliminatoire. 

« On est venu de Québec juste pour ça ! C’est un des membres de notre famille qui nous a acheté ce cadeau. On sait qu’il a payé environ 1500 $ pour chacun de nos billets », mentionnent au Journal Guy Malette et Sylvie Robitaille. 

À l’origine, les billets étaient vendus 150, 260 ou 330 $. Plus tôt cette semaine, les sites de revente comme Ticketmaster les offraient pour des sommes faramineuses. 

Un revendeur a même poussé l’audace en demandant jusqu’à 12 300 $ pour un ticket qui a finalement été vendu samedi après-midi. 

Kevin Williams, partisan du Canadien
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Kevin Williams, partisan du Canadien

« Une chance que j’ai des abonnements de saison. J’ai seulement payé 350 $. Je me considère quand même chanceux d’être là pour ce prix », indique Kevin Williams, venu de Blainville, sur la Rive-Nord. 

Dans la rue, les revendeurs demandaient toujours environ 1000 $ pour assister à la partie.

Célébrations

Des amateurs ont célébré près de l’amphithéâtre la victoire du CH en prolongation.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Des amateurs ont célébré près de l’amphithéâtre la victoire du CH en prolongation.

Comme le veut la tradition des séries éliminatoires, au terme de la victoire du CH, des partisans ont célébré devant l’aréna. 

« Olé, olé, olé, olé », ont-ils chanté. 

Les automobilistes ont également fêté en faisant entendre leurs klaxons.