/world/europe
Navigation

Quarante-quatre décès dimanche en Italie, le chiffre le plus bas depuis mi-octobre

Quarante-quatre décès dimanche en Italie, le chiffre le plus bas depuis mi-octobre
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Italie a enregistré dimanche 44 décès dus à la COVID-19, soit le plus faible bilan quotidien depuis plus de sept mois, le pays continuant de progresser dans sa campagne de vaccination. 

• À lire aussi: Une collection de COVID unique

• À lire aussi: COVID-19 et rassemblements: «Il y a un danger même à l’extérieur»

Le précédent bilan le plus faible en Italie en une seule journée remonte au 14 octobre avec 43 morts.

Premier pays d’Europe touché par la pandémie début 2020, l’Italie est aussi un de ceux où le virus a été le plus meurtrier avec, à ce jour, un nombre total de 126 046 décès.

Les cas positifs ont augmenté de 2949 dimanche pour atteindre plus de 4216 millions, selon les données de la Protection civile et du ministère de la Santé.

Dans le même temps, le nombre de personnes souffrant d’une infection active due au coronavirus a diminué de 3670, s’établissant à 236 296, soit le chiffre le plus bas depuis sept mois.

Quelque 34,2 millions de doses de vaccins ont été administrées et 11,8 millions de personnes – soit près de 20% de la population – ont été complètement vaccinées, a indiqué le gouvernement.

Le ministre de la Santé Roberto Speranza a prolongé, dimanche, l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les personnes en provenance d’Inde, du Bangladesh et du Sri Lanka.

Cette interdiction, qui constitue une précaution contre le variant indien du virus, plus transmissible, a été prolongée jusqu’au 21 juin, a déclaré un porte-parole. Elle ne s’applique pas aux citoyens italiens. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.