/sports/racing
Navigation

Indy 500: dans la cour des grands

Helio Castroneves remporte l’Indy 500 pour la quatrième fois de sa carrière

AUTO-INDY-USA
Photo AFP Le pilote brésilien Helio Castroneves a célébré dimanche sa quatrième victoire à la prestigieuse épreuve des 500 Miles d’Indianapolis.

Coup d'oeil sur cet article

Helio Castroneves a rejoint la cour des grands en remportant dimanche les 500 Miles d’Indianapolis pour la quatrième fois de sa carrière.

Le vétéran brésilien devient seulement le quatrième pilote de l’histoire à accomplir l’exploit, après les légendes de la spécialité que sont A.J. Foyt, Al Unser père et Rick Mears.

Embauché comme pigiste au sein de l’écurie Meyer Shank Racing, Castroneves s’est emparé de la tête avec seulement deux tours à faire aux dépens de l’Espagnol Alex Palou, qu’il a devancé par une demi-seconde au fil d’arrivée.

Le Français Simon Pagenaud, ex-coéquipier de Castroneves chez Penske et gagnant de cette classique annuelle en 2019, s’est classé au troisième rang.

L’homme... araignée

Après cette victoire plutôt inattendue, Castroneves a quitté sa monoplace et a escaladé la clôture devant la tribune principale, comme c’est son habitude.

AUTO-INDY-USA
Photo AFP

« J’adore courir à Indianapolis, a raconté le pilote de 46 ans. Je veux surtout remercier mon équipe de m’avoir fait confiance. Les mots me manquent pour décrire mes sentiments. »

Surnommé l’homme... araignée, il a salué un public conquis d’avance, un an après que l’épreuve eut été présentée à huis clos en raison de la pandémie.

« Les amateurs ont été une source d’inspiration pour moi et ils m’ont donné beaucoup d’énergie. C’était très motivant de les revoir en aussi grand nombre. »

Environ 135 000 spectateurs ont été témoins de cette victoire mémorable. Une assistance qui a représenté 40 pour cent de la capacité totale du célèbre complexe de sports motorisés.

La plus rapide de l’histoire

Marquée par seulement deux drapeaux jaunes, un record, cette 105e édition des 500 Miles d’Indianapolis aura été la plus rapide de l’histoire.

Castroneves a mis fin à son parcours après 2 heures, 37 minutes et 19 secondes, soit un peu plus de deux minutes de moins que la marque précédente établie par son compatriote Tony Kanaan en 2013.

Qui plus est, le vainqueur a établi un record en obtenant un deuxième gain à 20 ans d’écart. En effet, sa première victoire était survenue en 2001. Il avait aussi gagné en 2002 et en 2009.

Dommage pour Dixon

Détenteur de la position de tête, Scott Dixon n’a pas été en mesure de conserver le premier rang très longtemps. 

Le Néo-Zélandais a vu ses espoirs de remporter la course une deuxième fois (après 2008) s’envoler quand, à son premier arrêt au puits de ravitaillement, il a été victime d’un ennui d’alimentation en carburant.

L’épreuve n’a pas été plus fructueuse pour les deux Canadiens au départ. James Hinchcliffe s’est classé au 21e rang à 40 secondes du meneur, alors que Dalton Kellett a dû se contenter de la 23e place, concédant même un tour au vainqueur. 

Quadruples vainqueurs au Indy 500   

  • A.J. Foyt : 1961, 1964, 1967 et 1977  
  • Al Unser père : 1970, 1971, 1978 et 1987  
  • Rick Mears : 1979, 1984, 1988 et 1991  
  • Helio Castroneves : 2001, 2002, 2009 et 2021  

À VOIR AUSSI