/sports/golf
Navigation

L’élite à Blainville en juillet

La présentation de l’escale montréalaise du circuit canadien de la PGA au club Le Blainvillier est confirmée

Taylor Pendrith
Photo d’archives C’est Taylor Pendrith qui avait remporté l’Omnium Placements Mackenzie en septembre 2019, sur les allées du club de golf Elm Ridge de l’île Bizard, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Quelques jours après l’annonce du déconfinement sportif de l’été, Golf Québec a confirmé l’organisation de l’Omnium Placements Mackenzie, l’escale du circuit canadien de la PGA à Blainville à la fin juillet.

Ce n’était qu’une formalité administrative puisque la direction du circuit avait confirmé au Journal, le 28 avril, qu’elle s’arrêterait cet été au club de golf Le Blainvillier. Elle n’attendait que le sceau final des autorités locales. Mais déjà, elle voyait la situation de façon optimiste. 

Donc, du 29 juillet au 1er août, 144 golfeurs sont attendus sur les allées du parcours L’Héritage et se disputeront une bourse totale de 100 000 $. Ce circuit satellite du PGA Tour, le Mackenzie Tour, lancera son calendrier au Québec. 

Selon les règles en vigueur, un maximum de 2500 spectateurs par jour pourra assister au tournoi ayant lieu à ce club privé, situé sur la Rive-Nord de Montréal. 

D’ailleurs, depuis sa fondation en 1992, ce complexe de 36 trous a reçu plusieurs compétitions d’envergure, professionnelles et amateurs. En 2009, on y avait couronné le champion amateur canadien. 

Bénévoles recherchés

Bien que les organisateurs ne sachent officiellement que depuis jeudi qu’ils peuvent tenir l’évènement, ils sont à pied d’œuvre depuis bien plus longtemps. 

Le directeur des compétitions à Golf Québec, Éric Couture, a entretenu des liens étroits avec le directeur général du Blainvillier, Gary Lagden, depuis l’hiver. Le parcours sera prêt à recevoir les meilleurs professionnels au pays.

Toutefois, dans une mission un peu plus ardue, Couture et Lagden s’affairent à réunir une armée de bénévoles prêts à s’engager dans la réussite du tournoi. 

Lors de la compétition en 2019, remportée par Taylor Pendrith au club de golf Elm Ridge de l’île Bizard, un évènement préparé en moins d’un mois, les organisateurs avaient manqué d’aide. 

« On a changé de parcours afin d’être en mesure de compter sur plus de bénévoles, a indiqué Couture. À Elm Ridge, nous avions reçu la coopération pour l’accès, mais nous avions de la difficulté à combler les besoins de soutien. 

« Au Blainvillier, nous voyons déjà une bonne implication du comité de gouvernance, a-t-il ensuite fait savoir à propos du club comptant quelque 750 membres. Nous avons vraiment besoin d’une implication importante de leur part. Le club a déjà reçu de grands tournois. C’est intéressant quand il met l’épaule à la roue. »

Majoritairement des Canadiens

À cause des restrictions de voyage et de la fermeture de la frontière canado-américaine, la haute direction du PGA Tour a scindé son circuit de développement canadien. Le Forme Tour a été fondé aux États-Unis pour rassembler les golfeurs américains désirant grimper les échelons vers le Korn Ferry, l’antichambre du circuit de la PGA. Les athlètes canadiens peuvent s’y joindre selon leur statut.

Ceux qui ne peuvent ou ne désirent pas traverser la frontière peuvent demeurer sur le Mackenzie Tour et lorgner l’une des cartes permanentes en vue de la saison 2022. Ce circuit proposera un calendrier de huit tournois partout au pays. 

À Blainville, le plateau sera entre autres composé des membres du Mackenzie Tour, selon leur admissibilité, de professionnels canadiens et québécois et de jeunes étoiles amateurs, a expliqué le directeur général du circuit, Scott Pritchard. 

Vainqueur de la dernière étape de la Canada Life Series en septembre et membre de la formation nationale amateur, Laurent Desmarchais devrait y participer s’il peut l’insérer dans son calendrier de compétitions estivales. 

Une pierre, deux coups

Par ailleurs, l’organisme provincial Golf Québec profitera de cette occasion pour tenir son 14e tournoi-bénéfice annuel, qui est habituellement organisé à l’automne. Il aura lieu le 27 juillet, soit deux jours avant le premier coup de départ officiel.

« Nous n’étions pas certains de ce que nous pourrions organiser à l’automne, donc nous avons décidé d’utiliser la journée du Pro-Am de l’Omnium Mackenzie, a expliqué le directeur général adjoint de Golf Québec, François Roy. C’est le bon moment avec l’engouement du tournoi. Nous avons la possibilité de former 104 quatuors en utilisant les deux parcours en départ continu. »

En plus de contribuer aux programmes d’initiation de la fédération, une part des profits sera remise à la Fondation du CHU Sainte-Justine et au programme junior du Blainvillier. 

Il est déjà possible de s’y inscrire sur la page web de l’Omnium Placements Mackenzie.