/world/europe
Navigation

La Russie n'attend pas de « percée » diplomatique au sommet Poutine-Biden

La Russie n'attend pas de « percée » diplomatique au sommet Poutine-Biden
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Russie a dit mardi ne pas attendre de « percée » diplomatique américano-russe lors du sommet du 16 juin réunissant pour la première fois les présidents Joe Biden et Vladimir Poutine, sur fond de tensions entre les deux pays.

« Nous ne nous faisons pas d'illusions et nous n'essayons pas de donner l'impression qu'il y aura une percée, des décisions historiques amenant des changements fondamentaux », a dit le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov durant une conférence de presse en ligne.

« Mais le fait même qu'il y aura une conversation entre les dirigeants des deux principales puissances nucléaires est important, et il faut l'encourager de toutes les manières possibles », a-t-il dit à la presse, après une rencontre en ligne avec ses collègues des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

MM. Biden et Poutine se verront pour la première fois à Genève le 16 juin, dans la foulée de la venue en Europe du président américain pour les sommets annuels de l'OTAN et du G7, alors que la relation entre les rivaux va de mal en pis depuis des années.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.