/news/coronavirus
Navigation

Une bonne nouvelle pour les dernières régions à se déconfiner

Coup d'oeil sur cet article

Le passage de Montréal et de Laval en zone orange dès lundi fait des heureux chez les restaurateurs et les propriétaires de gyms, qui espèrent mettre le cauchemar des derniers mois derrière eux, une bonne fois pour toutes.

• À lire aussi: Déconfinement du Québec: plus aucune région en zone rouge dès lundi

« C’est fantastique, s’est exclamé Wayne Honsberger, propriétaire du Club Athlétisme Sherbrooke, à Montréal. On est très heureux. »

« Évidemment, on est contents. On espère juste qu’après trois fermetures, on va rester ouvert cette fois-ci », rappelle aussi Serge Poirier, propriétaire du gym montréalais Haltères & Go. 

S’ils se considèrent tous deux chanceux de pouvoir compter sur leurs anciens employés dès la réouverture, le manque de personnel demeure toutefois un enjeu de taille en restauration, au point où certains n’ouvriront pas leurs portes dès lundi.

Prêts, pas prêts

« On n’est pas prêts. Il nous manque du personnel. Nos serveurs sont là, mais on a perdu beaucoup de nos employés de cuisine. On va rouvrir tranquillement. On ne pouvait pas vraiment commencer à recruter sans savoir quand on allait ouvrir », explique Alejandro Martinez, propriétaire du restaurant O’Noir à Montréal. 

Plus de 70 000 personnes ont perdu un emploi en restauration l’an dernier, et beaucoup provenaient de la grande région de Montréal, précise l’Association des Restaurateurs du Québec (ARQ). Nombre d’entre eux ont préféré se réorienter. 

Propriétaire de quatre restaurants, dont le Heirloom et l’État-Major, Dominic Laflamme pense même revêtir momentanément le tablier de serveur, lui qui peine à trouver des employés qualifiés pour remplacer ceux qui sont partis. 

Un casse-tête énorme

« On est contents, mais l’ouverture des salles à manger n’efface pas nos problèmes. Ça demeure un casse-tête énorme, et je pense qu’il manque un morceau, illustre-t-il. J’ai simplifié la carte des vins et des cocktails. J’essaie de simplifier la job [pour attirer des employés], de la rendre attrayante. »

Néanmoins, le passage en zone orange le réjouit, lui qui avait préféré demeurer fermé jusqu’à l’ouverture officielle des salles à manger en raison de la taille réduite de ses terrasses. « On s’en va dans le bon sens ! » s’est-il enthousiasmé. 

Il faudra quand même s’attendre à des impacts sur les horaires d’ouverture, les capacités d’accueil ou même les menus, qui pourraient être réduits pour faciliter le travail en cuisine.

« Ça nous permet d’espérer que les prochains mois seront meilleurs, et qu’effectivement, on est en train de sortir de la crise. Que le cauchemar est presque terminé. Par contre, les défis devant nous sont immenses », conclut François Meunier, porte-parole de l’ARQ.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres