/news/politics
Navigation

Front commun d’élus canadiens et américains pour la réouverture de la frontière

STOCKQMI-COVID-19
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Deux élus libéraux fédéraux ont uni leur voix à un membre du Congrès américain, mercredi, pour réclamer la réouverture de la frontière canado-américaine. 

• À lire aussi: La fermeture de la frontière américaine étendue au 21 juin

«Rouvrir la frontière commune de nos deux pays devrait être une priorité pour nos gouvernements respectifs à ce point-ci de la pandémie», ont avancé les libéraux Nathaniel Erskine-Smith et Wayne Esther et le démocrate Brian Higgins dans une déclaration commune.

Les députés Erskine-Smith et Esther, élus respectivement en Ontario et à l’Île-du-Prince-Édouard, se placent ainsi en porte-à-faux de leur chef, Justin Trudeau. En effet, celui-ci préconise actuellement une approche prudente sur la question des frontières, qu’il a réitérée mardi, dans le but d’éviter de rouvrir et refermer la frontière à répétition, advenant une nouvelle vague de COVID-19.

Les élus jugent cependant qu’il est plus que temps de permettre aux Canadiens et aux Américains de traverser la frontière sans avoir à se soumettre à une quarantaine, à tout le moins pour ceux qui sont vaccinés.

«Il est temps pour nos gouvernements d’écouter les experts et de partager un plan basé sur des faits pour réunir les familles, reprendre les opérations normales à la frontière et restaurer nos économies interconnectées», ont plaidé les représentants dans leur lettre.

Leur prise de position s’ajoute à celles d’autres élus et gouvernement qui commencent à s’impatienter, à l’image de l’État du Vermont qui espère une réouverture de la frontière.

La frontière canado-américaine doit demeurer fermée au moins jusqu’au 21 juin prochain.