/news/politics
Navigation

Sécurité: Coderre veut interdire l’alcool dans les parcs en soirée

Coup d'oeil sur cet article

Réagissant aux débordements du week-end après la levée du couvre-feu, le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre s’est dit en faveur de l’idée d’interdire l’alcool dans les parcs de la ville après 20 h.

• À lire aussi: Limiter l’alcool dans les parcs de Montréal: «ce n’est pas dans les plans», selon Valérie Plante

• À lire aussi: Déconfinement à Québec: l'alcool maintenant interdit après 20h dans les parcs

«On devrait arrêter de prendre de la boisson après 8 h, à la brunante, quand il commence à faire noir. Je me suis promené ici, j’ai vu des feux d’artifice et tout ce qui se passait», a souligné M. Coderre, en conférence de presse, mercredi.

À Québec, le maire Régis Labeaume a annoncé qu’une telle mesure s’appliquera dorénavant dans les parcs de la capitale, là encore en réaction à des débordements observés.

«Je comprends les commerçants. On doit penser à eux. Pendant ce temps, les clients n’iront pas parce qu’ils ont peur», a ajouté M. Coderre, qui dit vouloir assurer la quiétude de la population.

«On parle souvent d’environnement, mais quand on se promène dans les parcs, c’est sale en maudit», s’est-il exclamé.

Joël Lemay / Agence QMI

Une mesure «rétrograde» selon la mairesse

De son côté, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a indiqué qu’interdire l’alcool dans les parcs en soirée n’était pas dans les plans de son administration.

«Ça ressemble à un couvre-feu. L’ancien maire est définitivement déconnecté de la réalité», a lancé Mme Plante en conférence de presse. Selon elle, l’idée d’interdire l’alcool dans les parcs après 20 h pénaliserait surtout les jeunes et les familles. 

  • Écoutez la chronique de Léa Stréliski à QUB radio   

Elle a également invité la population à faire preuve de civisme dans les parcs, afin de garder les lieux propres et sécuritaires. «Je fais confiance aux Montréalais qui, au cours de la dernière année, on mit énormément d’efforts pour respecter les règles», a-t-elle ajouté.

Joël Lemay / Agence QMI

Des candidats pour deux arrondissements 

Denis Coderre a en outre présenté ses candidats pour les arrondissements de Montréal-Nord et de Saint-Laurent.

Annie Gagnier briguera le district Norman-McLaren de l'arrondissement de Saint-Laurent, où elle souhaite prendre la relève de la conseillère Michèle D. Biron, qui prendra sa retraite après 39 ans de politique municipale. Mme Gagnier a auparavant travaillé dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et des services bancaires.

À Montréal-Nord, Philippe Thermidor tentera pour sa part de prendre le district Ovide-Clermont, présentement détenu par Renée-Chantal Belinga, une conseillère indépendante.

«C’est un jeune homme très engagé à Montréal-Nord, à l’université, qui va apporter à notre équipe la voix des jeunes et également celle de la diversité», a déclaré Christine Black, la mairesse de l’arrondissement.

À voir aussi...