/news/transports
Navigation

Le 3e lien Québec-Lévis capte l’attention du fabricant du plus gros tunnelier au monde

Herrenknecht - Casefilm Hongkong from EMENES GmbH on Vimeo.

Coup d'oeil sur cet article

Le projet de tunnel Québec-Lévis fascine déjà outre-mer en raison de son gigantisme qui risque de chambouler complètement l’industrie des tunneliers, estime l’un des plus grands fabricants au monde, basé en Allemagne.

Le projet du gouvernement Legault, évalué entre 6 à 10 milliards $, se distingue non pas par sa longueur de 8,3 km, faut-il le rappeler, mais bien par son diamètre hors-norme de 19,4 mètres afin d’accueillir six voies superposées sur deux niveaux, dans un seul tube. Du jamais-vu.

Un projet de cette envergure constituerait bel et bien une première planétaire, confirme le fabricant allemand Herrenknecht, qui détient actuellement le record du monde du plus gros tunnelier, lequel a un diamètre de 17,63 mètres.

Avec son diamètre de 17,6 mètres, le plus gros tunnelier du monde a une hauteur équivalente à un immeuble de 5 à 6 étages.
Photo courtoisie, Herrenknecht
Avec son diamètre de 17,6 mètres, le plus gros tunnelier du monde a une hauteur équivalente à un immeuble de 5 à 6 étages.

« À notre connaissance, le tunnel Québec-Lévis deviendrait le tunnel le plus large au monde, à ce jour, creusé avec un tunnelier », a indiqué par courriel le responsable des communications de Herrenknecht, Florian Kulke, joint par notre Bureau d’enquête. 

Faisable ou pas ?

Sachant pertinemment que son entreprise pourrait être appelée à réécrire le livre des records au Québec, si elle devait être embauchée par le ministère des Transports dans le futur, M. Kulke a joué de prudence et a évité de se mouiller au sujet de la conception d’un tel engin et de la faisabilité du projet.

Dans son « catalogue » en ligne, l’entreprise laisse toutefois déjà miroiter la possibilité de fabriquer des tunneliers ayant un diamètre maximal de 19 mètres, même si cet exploit n’a encore jamais été accompli. 

  • Écoutez l'entrevue avec Jean-Luc Lavallée avec Richard Martineau à QUB radio:  

Un game changer

Le représentant de la firme allemande n’hésite pas à parler d’un possible « game changing project », c’est-à-dire un projet qui a le pouvoir de complètement changer la donne dans l’industrie des tunneliers en repoussant les standards déjà établis. Il dit d’ailleurs suivre de près l’évolution du projet québécois qui avait déjà capté son attention. 

Fondée dans les années 70, Herrenknecht a fabriqué à ce jour 30 tunneliers d’un diamètre de 14 mètres et plus. Chacun d’eux est habituellement conçu sur mesure pour chaque projet, en fonction du type de sols à excaver.

Record à Hong Kong

Le plus monstrueux de tous, celui de 17,63 mètres, a été utilisé par la Chine à Hong Kong afin de creuser le tunnel Tuen Mun-Chek Lap Kok, qui relie le district Tuen Mun à l’île de Lantau, où se situe l’aéroport international de Hong Kong.

Trois tunneliers différents ont été utilisés lors du projet à Hong Kong, incluant celui qui détient le record du monde.
Photo courtoisie, Herrenknecht
Trois tunneliers différents ont été utilisés lors du projet à Hong Kong, incluant celui qui détient le record du monde.

Le tunnelier comportait des boucliers (têtes de coupe) interchangeables de 14 mètres et 17,63 mètres afin de permettre de forer des trous plus larges par endroits.

Le tunnel de 5 kilomètres, comptant quatre voies au total (dans deux tubes parallèles) a été inauguré en décembre 2020, avec deux ans de retard. Le projet a coûté environ 7,3 milliards $ CAN.

Vue de l’intérieur du tunnel Tuen Mun-Chek Lap Kok à Hong Kong.
Photo courtoisie, Herrenknecht
Vue de l’intérieur du tunnel Tuen Mun-Chek Lap Kok à Hong Kong.

Dans une vidéo corporative (à voir sur notre site web) fournie par Herrenknecht au Journal, on peut observer le mastodonte en action.

On y entend aussi des ingénieurs de Dragages Hong Kong et de la société française Bouygues Travaux publics, qui pilotaient le chantier, encenser le fabricant allemand qui a réussi à concevoir, fabriquer et livrer le plus gros tunnelier du monde en seulement douze mois. 

En entrevue avec Le Journal récemment, le professeur Bruno Massicotte, de la Polytechnique à Montréal, estimait que l’engin nécessaire à la construction du tunnel Québec-Lévis coûterait à lui seul 1 milliard $. « Un tube de 19 mètres, c’est très gros, mais c’est faisable », avait-il observé. 

Le tunnelier commencerait à creuser en 2027, selon l’échéancier caquiste. 

QUI EST HERRENKNECHT ?   

  • Compagnie allemande fondée en 1977 par Martin Herrenknecht     
  • Plus de 5000 employés dans 30 pays     
  • Un des plus grands fabricants de tunneliers au monde     
  • Détient le record du plus gros tunnelier à Hong Kong (17,63 mètres de diamètre)     
  • Ses tunneliers ont aussi creusé le tunnel ferroviaire le plus long du monde, celui du Saint-Gothard en Suisse, qui fait 57 km           

Le tunnel doit être livré en 2031.

À VOIR AUSSI