/news/politics
Navigation

Du logement social sur le site d’une ancienne station-service du Plateau

Du logement social sur le site d’une ancienne station-service du Plateau
Capture d'écran Google Maps

Coup d'oeil sur cet article

Le site abandonné d’une ancienne station-service du secteur Laurier Est, dans le Plateau-Mont-Royal, va disparaître pour faire place à du logement social. 

• À lire aussi: Des logements sociaux pour cinq arrondissements de Montréal

L’administration de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a eu recours à son droit de préemption à des fins de logements sociaux et communautaires pour acquérir le 1695, avenue Laurier Est, au coin de l’avenue Papineau.

C’est la deuxième fois que le droit de préemption est utilisé dans cet arrondissement. Celui-ci permet à la Ville de Montréal de se substituer à l’acquéreur aux conditions prévues à l’offre d’achat finale acceptée par le vendeur. La Ville a 60 jours pour signifier ses intentions au vendeur, période dans ce cas-ci qui prenait fin le 8 juin.

Selon la Ville de Montréal, le terrain a été acquis pour un «prix conforme à la valeur marchande estimée par la Ville et le vendeur aura des obligations à respecter préalablement au transfert de la propriété», a-t-on précisé, par communiqué, jeudi, citant notamment qu’il devra démolir le bâtiment existant et décontaminer le terrain «à ses frais».

Une fois que ces travaux auront été exécutés, la Ville vendra le terrain à un organisme communautaire qui pilotera le projet de logement social financé par le programme AccèsLogis de la Société d’habitation du Québec.

Un bâtiment de quatre étages pourra être construit sur le site à compter de 2023 en vue d’accueillir environ 45 logements.

«Depuis plusieurs années, malgré de nombreuses mises en chantier, Montréal connaît un resserrement de son marché immobilier locatif. Les ménages à faible et modeste revenus sont ceux qui en subissent le plus les contrecoups. L’acquisition du 1695, avenue Laurier Est représente une belle occasion pour la Ville de répondre aux besoins résidentiels de cette tranche de la population, d’autant qu’il est situé à proximité des services, dont un parc, une école primaire, une épicerie et la station de métro Laurier», a dit le maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Rabouin.