/entertainment/shows
Navigation

Trois-Rivières: Un premier festival devant public

Coup d'oeil sur cet article

Le festival de danse DANSEncore marque le grand retour des festivals devant public, où le coup d'envoi a été donné le 3 juin au soir, à l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. 

L'événement de quatre jours ouvre par ailleurs la saison estivale des festivals de la région, alors que le déconfinement et l'assouplissement des mesures sanitaires se poursuivent.

«On avait quatre scénarios. On est content, c'est le scénario qu'on voulait, le scénario hybride, où on fait et du live et du virtuel», a fait valoir, Mireille Baril, codirectrice du festival. Difficile toutefois de parler d'un retour à la normale. Oubliez les représentations en plein air, les salles plus intimes du centre-ville et les 50 000 festivaliers des années passées, a ajouté la dame.

L'ensemble du festival est présenté à l'Amphithéâtre de Trois-Rivières, devant une salle à capacité réduite. Même les chorégraphies ont dû être revues. «Il faut que les artistes mettent le masque et le désinfectent chaque fois qu'ils sortent de scène. Il ne faut pas les faire passer à la même place, pour qu’ils ne se rencontrent pas. On a 50 artistes ce soir. On a toute une gestion derrière, devant et sur la scène», a expliqué Mme Baril.

Entre les différents numéros, des préposés désinfectent même la scène, un peu à la manière d'une chorégraphie. Des parcours ont été aménagés afin de gérer les mouvements de foule et des panneaux sont bien en vue pour rappeler les mesures sanitaires en vigueur.

Les retombées de DANSEncore ont été évaluées à 2,3 millions $ en temps normal. La plupart des représentations sont gratuites et affichent toutes complet.