/entertainment
Navigation

Un apaisant voyage polaire

Éloize présente une nouvelle exposition immersive, Sous les glaces avec Mario Cyr

Cirque Éloize
Photo Pierre-Paul Poulin Quelques visiteurs découvrent le morse en images.

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque Éloize a donné cette semaine le coup d’envoi de sa toute nouvelle exposition immersive, Sous les glaces avec Mario Cyr. Un voyage en Arctique qui vise à nous sensibiliser à propos de la fragilité de la nature qui nous entoure.

C’est une véritable course contre la montre qu’a vécue l’équipe d’Éloize lors des six derniers mois, avec la toute première exposition de son histoire.

« C’est drôle parce que c’est une exposition qui se veut un voyage dans le calme de l’immensité des glaces de l’Arctique. Mais on a pédalé comme des fous parce qu’on voulait absolument qu’elle ouvre pour le printemps ! » lance en riant le fondateur d’Éloize, Jeannot Painchaud.

En tout, une cinquantaine de personnes ont travaillé sur l’exposition. « C’est beaucoup de monde, beaucoup de techniciens, beaucoup d’ajustements et de calibrage », dit Jeannot Painchaud. 

Et le résultat est fascinant. Durant la visite de près d’une heure, on se retrouve plongé dans cet univers nordique méconnu. 

On suit le plongeur Mario Cyr dans l’une de ses nombreuses expéditions en Arctique. Le Madelinot, qui compte pas moins de 12 400 plongées en 45 ans, est l’un des rares caméramans sous-marins à avoir développé une expertise en eaux glaciales et polaires.

« Même après plusieurs documentaires, je trouvais que je n’avais jamais réussi à montrer la vraie beauté de l’Arctique, dit le plongeur. C’était souvent sur un petit écran de télé ou d’ordinateur. Ici, les images sont plus grosses. Les gens sont plus imprégnés dedans. Je me dis qu’ils vont peut-être prendre plus conscience de cette immensité-là. Je pense que ça va peut-être aider à mieux comprendre l’Arctique. »

D’immenses écrans incurvés ajoutent à l’effet immersif de l’exposition.
Photo Pierre-Paul Poulin
D’immenses écrans incurvés ajoutent à l’effet immersif de l’exposition.

Poétique et spectaculaire

Pour cette exposition, Éloize a voulu refléter l’esprit de ses spectacles. « On voulait amener des choses poétiques et spectaculaires, dit Jeannot Painchaud. On ne voulait pas que ce soit une exposition scientifique. On donne juste assez [d’informations] pour que les gens se posent des questions et qu’ils aient envie de fouiller plus loin. Il y a un côté éducatif dans l’expo, mais ce n’est pas l’élément principal. »

La réponse du public semble déjà très positive. « Les gens sortent émus, contents, apaisés, dit Jeannot Painchaud. C’est super, parce que c’est exactement là-dedans qu’on voulait aller. On dit aux gens : venez vous rafraîchir pendant l’été sur la banquise de l’Arctique ! »

Le plongeur Mario Cyr en compagnie du fondateur du Cirque Éloize, Jeannot Painchaud.
Photo Pierre-Paul Poulin
Le plongeur Mario Cyr en compagnie du fondateur du Cirque Éloize, Jeannot Painchaud.

Aussi à Québec

Après un séjour à Montréal, Sous les glaces avec Mario Cyr se transportera au Centre des congrès de Québec, en novembre et décembre. L’exposition ira ensuite ailleurs au Canada.

« Et on l’amène après ça en tournée internationale à partir de l’automne 2022, dit Jeannot Painchaud. Il y aura le Moyen-Orient, la France et un peu partout à travers l’Europe. Et la deuxième et troisième année, ce sera l’Asie et l’Amérique du Sud. On veut la faire voyager durant un minimum de cinq ans. »


L’exposition immersive Sous les glaces avec Mario Cyr, présentée par Éloize Expo, se tiendra jusqu’au 31 octobre aux Studios Éloize dans le Vieux-Montréal. souslesglaces.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.