/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

La Californie, sans le cabernet

Coup d'oeil sur cet article

Des solaires et généreux, mais aussi frais, digestes et taillés pour la saison des barbecues.

Vous avez déjà entendu parler des Rhone Rangers ? Ces vignerons fascinés par les cépages de la vallée du Rhône ont mené leur petite révolution dans le vignoble de Californie dans les années 1980. Leur devise, en gros : tout sauf du cabernet ! Loin de la vallée de Napa, ils ont plutôt jeté leur dévolu sur les grenache, syrah, mourvèdre, marsanne, roussanne, viognier... et un peu de zinfandel, parfois. 

Randall Grahm est le plus célèbre des Rhone Rangers. De loin. Le charismatique vigneron aurait eu une révélation en goûtant un vin issu de Besson Vineyard, une vieille parcelle de grenache plantée vers 1910 sur le flanc sud des Santa Cruz Mountains. Peu après, il a conclu une entente d’achat de raisins avec la famille Besson, et s’est enraciné dans le terroir de Santa Cruz, où il a fondé Bonny Doon Vineyard en 1983. 

À peu près à la même époque, Bill Easton menait ses premières vinifications de cépages rhodaniens sur les contreforts de la Sierra Nevada, à l’est de Sacramento. De fil en aiguille, il y a déniché des parcelles de syrah, de grenache, de mourvèdre et de zinfandel, souvent plantées en haute altitude, où la vigne trouve des zones d’ombre et une fraîcheur providentielle. 

Pour vous, cinq vins solaires et généreux, mais aussi frais, digestes et taillés pour la saison des barbecues. Santé !  

Bonny Doon, Vin Gris de Cigare 2020

22,95 $
Photo courtoisie
22,95 $

California, États-Unis 13,5 %

1,2 g/L | ★★★1/2 | $$

Code SAQ : 10262979

Le vin gris de Randall Grahm est en pleine forme en 2020 et offre une fois de plus une interprétation pure et délicate des cépages grenache (noir, blanc et gris), cinsault et vermentino. Le travail des lies enrichit la texture autant que la palette d’arômes. Les saveurs sont précises et élégantes, avec une saine amertume qui accentue la sensation de salinité. Un rosé de gastronomie, à servir frais, mais pas froid. 

Easton, Zinfandel 2014

28,30 $
Photo courtoisie
28,30 $

Amador County 14,5 % 

5,1 g/L | ★★★ | $$1/2

Code SAQ : 897132

Le Zin 2014 de Bill Easton est à pleine maturité, sans avoir totalement perdu sa fraîcheur. Une belle occasion de découvrir le zinfandel sous un jour moins fruité et exubérant, assoupli par les années et relevé de notes d’évolutions qui rappellent les feuilles mortes, la fumée, le cuir et la rose. Servez-le autour de 15 °C avec une poitrine de bœuf fumé ou des champignons grillés. 

Terre Rouge, Syrah 2015

28,55 $
Photo courtoisie
28,55 $

Les Côtes de l’Ouest, California 14,5 % 

3 g/L | ★★★1/2 | $$1/2

Code SAQ : 897124

La majeure partie des raisins qui composent cette cuvée provient d’un vignoble situé dans l’appellation Lodi, à l’ouest des limites du comté d’Amador ; le reste provient des Sierra Foothills, berceau du Domaine de la Terre Rouge. Bien qu’elle soit un peu plus contenue en 2015, cette syrah n’en est pas moins savoureuse. Après une courte aération dans le verre, les notes de poivre et de viande fumée se révèlent ; les tanins sont encore compacts, mais polis par le temps. Fans de Terre Rouge, essayez aussi de mettre la main sur l’une des dernières bouteilles du Tête à Tête 2012 : un régal !  

Bonterra, Zinfandel 2019

19 $
Photo courtoisie
19 $

Mendocino County 14,5 % 

5 g/L - Biologique | ★★1/2 | $$

Code SAQ : 530139

À prix relativement abordable, ce zinfandel biologique offre une profusion de saveurs fruitées et épicées, portées par une texture riche et onctueuse. Un vin solaire, généreux et exubérant à souhait, qui pourra tenir tête à la sauce barbecue et aux marinades un peu plus sucrées. 

Bonny Doon, Le Cigare Volant Cuvée Oumuamua 2018

26,35 $
Photo courtoisie
26,35 $

Central Coast, États-Unis 13,5 % 

1,6 g/L | ★★★★ | $$1/2

Code SAQ : 14602889

Le millésime 2018 marque un changement important dans le style du Cigare Volant, d’où un léger changement de nom. Un vin plus souple et plus léger qui s’inscrit dans la nouvelle vague de vins californiens. Le grenache domine toujours l’assemblage, mais le mourvèdre a disparu au profit d’une plus grande proportion de cinsault, qui contribue certainement à la sensation désaltérante qui se dessine en bouche. Un bonheur estival en bouteille.