/news/routesenderoute
Navigation

Nos routes en déroute: «Mme Boulevard Gouin» savoure sa victoire

Mme Boul Gouin Corinne Tastayre
Photo Louis-Philippe Messier Corinne Tastayre près d’un des 97 poteaux qui encombraient il y a encore deux ans la piste cyclable de l’est du boulevard Gouin.

Coup d'oeil sur cet article

À l’intérieur de Montréal, le journaliste Louis-Philippe Messier se déplace surtout à la course, son bureau dans son sac à dos, à l’affût de sujets et de gens fascinants. Il parle à tout le monde et s’intéresse à tous les milieux dans cette chronique urbaine.


Il y a encore deux ans, l’extrémité est du boulevard Gouin était une voie étroite, crevassée, achalandée et dangereuse, célèbre dans les médias en raison de sa fameuse piste cyclable semée de 97 poteaux électriques.

En 2008, Corinne Tastayre, une résidente de Rivière-des-Prairies, décide d’y faire du vélo. Elle se rend compte que le boulevard Gouin, qui longe un décor champêtre magnifique, s’avère impraticable.  

« On avait le choix entre tomber dans la rivière, se faire frapper par une voiture, se démolir dans un trou de la chaussée ou s’empaffer dans un poteau », se souvient cette professeure de biologie au collège Jean-de-Brébeuf. 

S’ensuivent alors pour Mme Tastayre 11 ans de militantisme obstiné qui lui vaudront le surnom de « Mme Boulevard Gouin ».

« Lorsque les gens appelaient le 311 de mon arrondissement pour se plaindre de Gouin, ils se faisaient référer à moi ! »

Elle passe d’abord un été à cogner aux portes et à quadriller les parcs et les terrains de jeu pour étoffer une pétition.

« J’ai ramassé 4500 signatures et je suis allée déposer ça à la Ville puisque c’est là que les budgets pour un projet d’envergure peuvent être débloqués », dit-elle.

Quelques années plus tard, les choses ne bougent pas assez vite à son goût, alors elle lance une autre pétition, cette fois en recueillant « seulement » 3000 signatures.

Épiphanie 

Lorsque Corinne Tastayre apprend l’existence d’un concours de la pire route du Québec de CAA-Québec... Eurêka ! Elle martyrise les poteaux électriques à force d’y agrafer des tracts. Elle dépose des dépliants dans toutes les boîtes aux lettres. Elle sonne à toutes les sonnettes. 

« J’allais dans tous les organismes communautaires, dans toutes les associations, j’assistais à tous les matchs de soccer ou de baseball pour faire signer les parents. »

Le boulevard Gouin a « gagné » deux fois le concours de la pire route du Québec, ce qui a incité les décideurs à investir dans son réaménagement.
Photo d'archives, Corinne Tastayre
Le boulevard Gouin a « gagné » deux fois le concours de la pire route du Québec, ce qui a incité les décideurs à investir dans son réaménagement.

Ses voisins prennent alors l’habitude de voter massivement, ce qui permet à cette route de faire partie du palmarès quatre fois en quatre ans. Et cette année ? Eh bien, elle n’y figure plus !

Lorsque le boulevard a été repavé et pourvu d’un trottoir et d’une piste cyclable double sur près de 8 km, la vie y est instantanément revenue. Les parcs qui étaient vétustes et désertés se sont remplis et ont été réaménagés.

« Une crèmerie a dû embaucher un brigadier pour gérer son trafic tellement il y avait de clients et j’ai bien l’impression que plusieurs locaux commerciaux vacants depuis des années trouveront de nouveaux locataires. »

Du noir au rose 

Cette rue est devenue l’une des plus prometteuses de Montréal. « Quand j’y roule et que je vois une foule de gens souriants avec leurs enfants, je dis que je patrouille MA piste cyclable », dit en riant la militante infatigable. 

Même un mercredi matin, la nouvelle piste du boulevard Gouin était utilisée.
Photo Louis-Philippe Messier
Même un mercredi matin, la nouvelle piste du boulevard Gouin était utilisée.

Lorsque le nouveau boulevard Gouin a été inauguré le 28 août 2020, devinez qui était l’invitée d’honneur, auprès de la mairesse Valérie Plante et de la mairesse de R-D-P, Caroline Bourgeois ? Celle qui a été la cheville ouvrière de ce projet : Corinne Tastayre !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.