/weekend
Navigation

Pour que le télétravail rime avec bien-être

0506 MIEUX ÊTRE
Photo courtoisie Magali Bastos

Coup d'oeil sur cet article

Nombreux sont ceux qui, désormais, travaillent de la maison. Il y a de nombreux avantages, certes, néanmoins quelques inconvénients, notamment celui de demeurer assis trop longtemps. Dans son livre, Télétravail en toute sérénité, l’auteure Magali Bastos propose une foule de conseils, postures et mouvements afin de bien intégrer ce mode de vie dans sa routine quotidienne. 

C’est lorsque Magali Bastos, kinésithérapeute, s’est retrouvée en confinement au plus fort de la pandémie qu’elle a finalement eu le temps de mettre à exécution son projet d’écrire un livre, projet qu’elle chérissait depuis déjà un bon moment. « Je vois régulièrement des patients ayant des tensions et des douleurs liées à leurs activités quotidiennes sédentaires, derrière un écran », confie l’auteure Magali Bastos qui exerce son métier depuis une vingtaine d’années. « J’ai donc voulu leur proposer un support avec des exercices pour les accompagner au quotidien dans leur journée de travail, au bureau ou à la maison. »

<b><i>Télétravail en toute sérénité</i></b><br/>
Magali Bastos<br/>
Les Éditions Marabout/Hachette Livre<br/>
416 pages
Photo courtoisie
Télétravail en toute sérénité
Magali Bastos
Les Éditions Marabout/Hachette Livre
416 pages

Consciente que le confinement a accéléré la mise en place du télétravail son livre devenait encore plus pertinent.

« Pour écrire ce livre, j’avais besoin d’être au calme et concentrée, mais cela correspondait aussi à la période où mes enfants étaient en confinement et où nous devions organiser l’école à la maison. J’ai donc pu tester le programme en conditions réelles avec les contraintes que peut entraîner le télétravail, à savoir, organiser le temps de travail dans un espace personnel et familial », explique-t-elle.

Les tensions musculaires

Plusieurs se plaignent de tensions musculaires depuis qu’ils sont en télétravail. Les vidéo-conférences au lieu des conférences en présentiel font en sorte que l’on demeure assis dans la même position. « La première chose pour limiter ou diminuer les tensions musculaires, c’est de s’en rendre compte, estime l’auteure. La prise de conscience de l’ensemble du corps au quotidien est essentielle, et malheureusement, lorsque nous travaillons sur un écran ou sur un document et que la concentration nous embarque, notre esprit est concentré au point d’en oublier le corps. C’est à ce moment que les tensions s’installent et l’accumulation finit par provoquer les douleurs, comme pour nous envoyer un signal d’alarme. »

L’auteure suggère d’agir en amont par la respiration qui permettra de s’ancrer dans le corps et de ne pas être seulement dans le mental. Des journées ponctuées par des respirations profondes et abdominales permettent souvent de diminuer l’accumulation des tensions musculaires.

Contrer la sédentarité

Travailler toute la journée devant un écran est malheureusement synonyme de séden-tarité. Il faut en être conscient. Cela a également un impact sur notre niveau d’énergie, rien d’étonnant que plusieurs se plaignent de fatigue ou de baisse d’énergie.

« Il faut bouger, affirme l’auteure. Le manque d’énergie vient souvent de la sédentarité elle-même. Il est important d’en parler et de vérifier avec son médecin qu’il n’y a pas de carence particulière, mais au-delà de tout problème médical, l’énergie se nourrit de l’activité. La sédentarité est un fléau qui s’auto-entretient et moins on en fait, moins on a envie d’en faire. »

Trouver la motivation pour bouger est certainement un défi de taille, mais trouver des moyens de bouger et s’aérer un peu chaque jour est indispensable. Dans son livre, Magali Bastos propose une foule d’exercices illustrés, faciles à mettre en pratique afin de bouger et de diminuer les tensions musculaires qui surviendront tôt ou tard. D’ailleurs, plusieurs exercices se font assis sur sa chaise de travail et ne prennent que quelques minutes au quotidien.

« Il n’y a pas une bonne posture exacte et parfaite, l’important est principalement d’instaurer des pauses avec du mouvement et de bouger, insiste l’auteure. La mauvaise posture est celle qui dure, de là l’importance d’organiser ses journées en favorisant des changements de position afin de limiter la sédentarité. »

Outre les postures, les exercices et l’automassage, elle propose une foule de conseils pratiques, dont l’utilisation de larmes artificielles pour soulager la sécheresse oculaire ou encore l’utilisation d’huile essentielle de lavande pour apaiser le corps et l’esprit. 


Magali Bastos est kinésithérapeute

♦ Elle est aussi l’auteure du livre Détendez les muscles du stress