/sports/football
Navigation

Julio Jones passe aux Titans

Julio Jones
AFP Julio Jones

Coup d'oeil sur cet article

Les Titans du Tennessee ont fait l’acquisition du receveur de passes Julio Jones des Falcons d’Atlanta, dimanche.

Avec Jones, les Titans obtiennent un choix de sixième tour en 2023 en retour de sélections de deuxième ronde en 2022 et de quatrième ronde en 2023.

Initialement, il avait été rapporté que les Falcons souhaitaient obtenir un tour de parole en première ronde pour l’athlète qui a reçu sept invitations pour le match du Pro Bowl. Il semble toutefois qu’aucune équipe de la NFL n’était prête à payer ce prix.

Jones, qui avait été choisi avec le sixième choix au total de l’encan de 2011, a disputé 10 saisons avec les Flacons, marquant 60 touchés. Il est d’ailleurs le détenteur des records d’équipe pour le plus grand nombre d’attrapés (848) et de verges amassées (12 896).

L’an dernier, le produit d’Alabama a connu sa pire campagne sur le plan des statistiques, lui qui a été limité à seulement neuf parties. Lors de celles-ci, il a attrapé 51 ballons pour 771 verges et trois majeurs.

Il reste trois saisons au contrat de l’athlète de 32 ans et un total de 38,3 M$ doit encore lui être remis.

Son vœu exaucé

C’était le désir de Jones de quitter la formation géorgienne. Il y a quelques semaines, lors d’un entretien avec le réseau FOX Sports, il avait clairement dit qu’il souhaite obtenir un nouveau départ avec une équipe qui aspirait aux grands honneurs.

Le voeux du receveur a été exaucé, puisqu’il est dorénavant avec un club qui a participé aux éliminatoires trois fois lors des quatre dernières campagnes et qui compte sur des joueurs de grand talent comme le porteur de ballon Derrick Henry et le receveur de passes A.J. Brown.

Ce dernier était d’ailleurs très excité de voir Jones atterrir dans son équipe.

«Veuillez excuser mon langage quand je dis ça: "vous êtes tous dans la merde"», a écrit Brown sur son compte Twitter.

Le footballeur de 23 ans avait tenté de recruter Jones après son entretien avec FOX Sports, lui offrant même son numéro 11. Il avait toutefois changé d’avis quand il a appris qu’il ne pourrait pas porter le numéro 1 à la place, car il a été retiré en l’honneur de Warren Moon.

Chez les Falcons, l’échange de Jones permet à l’organisation d’économiser 15,3 M$ sur leur masse salariale. Cela permettra également au club de s’entendre avec les joueurs qu’il a repêchés au dernier encan du circuit Goodell, lui qui était incapable de le faire avant l’échange.