/news/society
Navigation

Baromètre: les gestes écologiques adoptés par les Québécois

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre baromètre mesure ainsi­­­ ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

1. Faire du recyclage : 79 %

Photo Chantal Poirier

2. Limiter le gaspillage alimentaire : 60 %

Photo d'archives, Agence QMI

3. N’utiliser que des sacs réutilisables : 53 %

Photo d'archives

4. Faire un tri sélectif des produits recyclables : 47 %

Photo d'archives, Martin Alarie

5. Diminuer volontairement la consommation d’énergie : 47 %  

Photo courtoisie

6. Acheter davantage de produits de saison : 41 %

7. Acheter des produits locaux et biologiques : 41 %

8. Ne pas jeter vos produits toxiques : 40 %

9. Diminuer la consommation d’eau : 37 %

10. Faire du compost : 33 %

11. Ne plus acheter de produits à usage unique : 31 %

12. Prendre en compte le pays de fabrication du produit : 28 %

13. Réduire la consommation de viande : 28 %

14. Réparer les équipements électroniques et électroménagers au lieu de les jeter : 23 %

15. Refuser d’acheter des vêtements fast-fashion : 21 %

16. Acheter des vêtements de seconde main : 21 %

17. Privilégier les produits en vrac : 18 %

18. Partager et promouvoir les bonnes pratiques environnementales avec l’entourage : 18 %

19. Utiliser des engrais naturels pour votre terrain : 16 %

20. Diminuer l’empreinte numérique : 16 %

21. Utiliser davantage le transport en commun : 12 %

22. Arrêter de faire affaire avec des entreprises polluantes : 11 %

23. Réduire les déplacements en avion : 11 %

24. Faire davantage de covoiturage : 10 %

25. Utiliser davantage le vélo comme moyen de transport : 9 % 


Méthodologie

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent des gestes écologiques qu’ils ont adoptés dans les dernières années. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs du 28 au 30 mai 2021 sur la base des gestes écologiques les plus mentionnés. Seuls les 25 gestes écologiques les plus mentionnés sont présentés dans ce baromètre. 


  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal   

Le constat 

On peut parler d’une petite révolution environnementale. Nos efforts écolos se sont transformés en habitudes. Les Québécois font maintenant du recyclage (1er), limitent leur gaspillage alimentaire (2e), utilisent des sacs réutilisables (3e), font du tri sélectif (4e) et diminuent volontairement leur consommation d’énergie (5e). Les Québécois, dans l’ensemble, veulent faire leur juste part et diminuer leur empreinte environnementale. 

La surprise 

De nouvelles tendances sont également adoptées par les jeunes générations. Dans les dernières années, 38 % des 18 à 34 ans ont diminué leur consommation de viande, et 14 % ont adopté un régime végétarien. 34 % achètent des vêtements de seconde main, et 30 % refusent maintenant d’acheter du fast-fashion. Sous l’impulsion de la jeunesse, la révolution continuera de prendre de l’ampleur. 

  • Écoutez la chronique économique d’Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal, sur QUB radio:

Déception 

La révolution sera, en revanche, toujours incomplète si on ne s’attaque pas à la voiture, principal émetteur de nos GES. De ce côté, nous ne sommes pas prêts à changer nos habitudes. Le covoiturage, la vente d’une voiture sans en acheter une nouvelle et l’auto-partage sont toujours aussi boudés par les Québécois.

Il faut faire beaucoup plus pour l’environnement   

  • Laure Waridel, Journal de Montréal   

De tous les comportements individuels adoptés par les Québécoises et Québécois pour protéger l’environnement, ceux qui ont un lien avec nos déchets sont les plus populaires.

Près de 80 % de la population recycle. Mais moins d’une personne sur deux fait un tri sélectif. C’est dire qu’on est prêts à recycler, mais avec un minimum d’efforts.

Réduire à la source n’est pas un geste prioritaire et ça paraît ! La quantité de matière résiduelle éliminée augmente. 

Selon Recyc-Québec, on en produisait 722 kg par habitant en 2019 : 5 % de plus qu’en 2015.

J’aurais aimé savoir quel pourcentage de la population diminue sa consommation pour protéger l’environnement.

S’attaquer à la surconsommation, réduirait la quantité de déchets générés, d’énergie et de matières utilisées, de même que les émissions polluantes.

Il s’agit du geste écologique numéro un à poser ! En plus, c’est économique. On n’en parle pas assez. Ça se reflète dans ce sondage.

Des efforts

Le baromètre révèle tout de même que près d’une personne sur deux diminue volontairement sa consommation énergétique et un peu plus d’une personne sur trois sa consommation d’eau.

Côté transport, environ une personne sur dix utilise le transport en commun ou le vélo, covoiture ou réduit ses déplacements en avion. C’est fort peu dans un contexte d’urgence climatique.

On semble davantage prêts à modifier le contenu de notre assiette. Limiter le gaspillage alimentaire est le deuxième geste le plus populaire (60 %). Aussi, 41 % disent acheter davantage de produits de saison, bio et locaux.

Par contre, seulement 28 % de la population réduit sa consommation de viande. Il s’agit pourtant du choix alimentaire qui a le plus d’impact sur l’environnement.

Visiblement, la bonne volonté citoyenne ne suffit pas. Pour réduire l’empreinte écologique, il faudrait changer les règles du jeu économique, notamment en taxant ce qui pollue le plus. Mais c’est là un choix collectif ! 


► Faites la différence

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : faitesladifference@quebecormedia.com

► Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

À VOIR AUSSI