/finance
Navigation

La Caisse de dépôt consolide son rôle dans Énergir

Coup d'oeil sur cet article

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) veut augmenter sa participation dans Énergir avec le rachat d’une participation de 38,9 % d'Enbridge dans Noverco par l’entremise de la société Trencap.  

La CDPQ en a fait l’annonce lundi.

Avec cette transaction de 1,14 milliard $, la Caisse consolide son rôle d'investisseur majoritaire d'Énergir, autrefois Gaz Métro. Trencap détiendra de son côté, une fois la transaction conclue, 100 % des actions de Noverco, qui possède déjà 100 % des actions d'Énergir.

L'achat des actions d'Enbridge est conditionnel à l'obtention des approbations réglementaires usuelles pour ce type de transaction. La clôture de la transaction est prévue d'ici le début de l'année 2022.

À l'heure actuelle, la CDPQ détient une participation de 64,74 % dans Trencap, aux côtés de commanditaires minoritaires, dont le Fonds de solidarité FTQ. Le premier investissement de la CDPQ dans Énergir remonte à 2004.

Énergir compte plus de 8 milliards $ d'actifs et 530 000 clients à travers le Québec et le Nord-Est américain. La moitié de ses actifs sont liés à la production et à la distribution d'électricité et d'énergies renouvelables et aux services énergétiques. C’est aussi le principal distributeur de gaz naturel au Québec.

Par le biais de coentreprises, Énergir produit aussi de l'électricité à partir d'énergie éolienne. Aux États-Unis, elle produit de l'électricité de sources hydraulique, éolienne et solaire, en plus d'être le principal distributeur d'électricité et le seul distributeur de gaz naturel de l'État du Vermont, aussi par le biais de filiales.