/news/transports
Navigation

Transport aérien régional: le plan du gouvernement bientôt présenté

Le ministre des Transports, François Bonnardel
Photo courtoisie, JOSIE DESMARAIS Le ministre des Transports, François Bonnardel

Coup d'oeil sur cet article

Le plan du gouvernement du Québec pour l’avenir du transport aérien régional sera connu très prochainement et les élus de l’Est-du-Québec souhaitent que le modèle choisi réponde aux besoins à long terme des régions. 

Le cabinet du ministre des Transports, François Bonnardel, a indiqué lundi à TVA Nouvelles qu’une annonce est prévue dans les prochaines semaines. Et les attentes sont grandes dans l’Est-du-Québec.

«Maintenant, on s’attend à des résultats et des résultats qui soient bien entendu le plus rapidement possible», a expliqué le 2e vice-président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

«Les aéroports régionaux sont des acteurs incontournables du développement. Donc, on va espérer que nous serons dans les solutions. Les aéroports régionaux sont aussi des outils de développement pour le milieu. On se doit d’avoir les programmes, l’aide et de la latitude», a indiqué le président de la Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli, Bruno Paradis.

La Fédération québécoise des municipalités espère que le gouvernement travaille avec les transporteurs régionaux. Elle a également réclamé un plan pour assurer la pérennité des infrastructures aéroportuaires.

Des transporteurs régionaux ont d’ailleurs bonifié leur offre depuis la fermeture d’escales par Air Canada, Pascan desservant maintenant davantage d’aéroports dans l’Est-du-Québec alors que des vols ont été ajoutés. PAL Airlines, de son côté, atterrit maintenant à Gaspé et offrira des vols à Baie-Comeau dès le 28 juin.

L’aspect de l’interconnexion est aussi important dans l’Est-du-Québec, selon plusieurs élus de la région.

«Il faut que cette interconnexion soit implantée dans un système quelconque à la fois pour aller à l’international et pour aller dans le Canada», a ajouté M. Lapierre.

En ce qui concerne Air Canada, l’entreprise a indiqué être toujours en discussion avec des transporteurs régionaux afin de conclure des ententes interlignes. La compagnie aérienne doit notamment rétablir certaines escales en région pour toucher l’aide du gouvernement fédéral.