/world/pacificasia
Navigation

COVID: la Chine se prépare à vacciner les enfants dès 3 ans

COVID: la Chine se prépare à vacciner les enfants dès 3 ans
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pékin | La Chine se prépare à vacciner les enfants dès l'âge de trois ans contre le coronavirus, a annoncé mardi un laboratoire pharmaceutique, ce qui devrait faire du pays le premier du monde à distribuer des vaccins aux jeunes enfants. 

Le géant asiatique, où la COVID-19 a fait son apparition fin 2019, a déjà administré près de 800 millions de doses, jusqu'à présent uniquement à des adultes âgés de 18 ans ou plus. 

Pékin, qui a pratiquement éradiqué l'épidémie sur son sol depuis mai 2020, espère vacciner au moins 70 % de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants. 

Dans ce contexte, un porte-parole du laboratoire Sinovac, qui produit l'un des trois vaccins autorisés pour l'heure en Chine, a indiqué à l'AFP que son sérum Coronavac, qui nécessite deux doses, allait pouvoir être distribué aux mineurs.

«Le vaccin de Sinovac a été approuvé ces derniers jours pour les trois à 17 ans», a-t-il déclaré à l'AFP.

Le porte-parole n'a pas précisé quand les premières doses pourraient être administrées aux enfants, le calendrier étant selon lui entre les mains du ministère de la Santé.

Le laboratoire a achevé ses essais cliniques auprès d'enfants et d'adolescents dont les résultats doivent être publiés dans la revue britannique «The Lancet», a-t-il ajouté.

Outre Sinovac, la Chine a pour l'heure approuvé l'administration chez l'adulte de vaccins produits par ses laboratoires Sinopharm (deux doses) et Cansino Biologics (une dose).

Ces laboratoires ont également engagé des essais cliniques chez les mineurs. Au total, une vingtaine de candidats vaccins chinois sont en phase d'essais cliniques, a indiqué dimanche un responsable du ministère de la Santé, Zheng Zhongwei.

Les produits de Sinovac et Sinopharm ont été approuvés pour utilisation chez l'adulte par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils sont l'un et l'autre utilisés dans plusieurs pays du monde.

Ailleurs dans le monde, l'Union européenne, les États-Unis et le Royaume-Uni ont approuvé le recours au vaccin Pfizer/BioNTech chez les enfants à partir de 12 ans.