/news/coronavirus
Navigation

L’orange disparaîtra de la carte lundi prochain

Le déconfinement se poursuit: les niveaux d’alerte seront abaissés plus tôt que prévu dans certaines régions du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Encouragé par l’amélioration soutenue de la situation épidémiologique au Québec, avec moins de 150 nouveaux cas rapportés mardi, le gouvernement Legault devance l’arrivée de certaines régions au palier de préalerte jaune, dont la grande région de Montréal. En conséquence, l’orange disparaîtra complètement de la carte lundi prochain. Bonne nouvelle aussi pour les finissants, qui, à compter du 8 juillet, auront droit à un « vrai bal », à l’extérieur et sans distanciation ni masque.

• À lire aussi: COVID-19: 150 nouveaux cas et quatre décès de plus au Québec

• À lire aussi: Le personnel peut enlever le masque en classe dans les zones jaunes et vertes 

Tout le Québec en jaune et vert 

Dès lundi, la plupart des régions du Québec passeront de l’orange au jaune, alors que d’autres ont déjà la chance d’être au palier de « vigilance » vert. 

Même les régions qui ont quitté le palier rouge une semaine plus tard que les autres, comme Montréal, Laval et certaines MRC de l’Estrie, de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, se retrouveront au palier de préalerte. 

Dans ces régions, les rencontres dans les résidences privées seront de nouveau permises pour les occupants de deux résidences différentes. Les sports d’équipe à l’extérieur seront également possibles.

Les bars pourront aussi rouvrir lundi, mais les clients pourront recommencer à profiter de leurs terrasses dès vendredi. 

  • Écoutez l'entrevue avec la Dre Sarah Wizman De Louya, pédiatre infectiologue, sur QUB radio:    

Au bal ? Au bal non masqué, ohé ohé ! 

Après avoir tergiversé devant la grande déception causée par l’annulation des bals de finissants, la Santé publique a finalement décidé de faire volte-face.

La date du 8 juillet a été retenue. Les autorités misent sur le fait qu’une bonne partie des ados seront vaccinés le 24 juin. Et il faut ensuite compter deux semaines pour développer une bonne immunité. 

Les festivités devront toutefois avoir lieu à l’extérieur, sous un chapiteau, avec un maximum de 250 participants. 

Contrairement aux cérémonies de remise des diplômes, qui devront se dérouler dans le respect des règles sanitaires, les bals pourront avoir lieu sans masque ni distance de 2 mètres.

« Ça veut dire rapprochements de toutes sortes permis, a souligné le premier ministre. [...] Les jeunes vont pouvoir danser ensemble puis être à moins d’un mètre. Donc, on fait un spécial sans masque. » 

« Je pense que les risques sont bien balancés avec le plaisir et les souvenirs que ça procurera à ces jeunes », a souligné le Dr Arruda, en rappelant que le bal est un moment unique dans une vie. 

  • Écoutez l’entrevue de Sylvain Dancause, enseignant de sciences et de mathématiques au secondaire et blogueur pour Le Journal de Montréal    

Du retard avec la preuve vaccinale numérique 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, demande aux 1,6 million de Québécois vaccinés qui n’ont pas encore reçu leur preuve vaccinale numérique de patienter encore une semaine avant de pouvoir la réclamer. 

Jusqu’à présent, environ 4 millions de personnes vaccinées ont reçu le courriel ou le texto qui permet de télécharger leur preuve vaccinale numérique. Ceux qui ne l’ont pas reçu auront bientôt accès à un outil en ligne qui leur permettra de recevoir leur code QR. 

Le ministre Dubé croit que ce code sera particulièrement utile pour voyager, dans l’éventualité où il serait intégré à un véritable passeport vaccinal. 

2e dose : patience avec Moderna 

Le gouvernement Legault espère obtenir la confirmation, d’ici la semaine prochaine, des nouvelles livraisons de Moderna afin d’offrir à ceux qui ont reçu ce vaccin la possibilité de devancer leur deuxième dose. 

À l’heure actuelle, les Québécois qui ont reçu le vaccin de Pfizer ou d’AstraZeneca sont les seuls à pouvoir devancer leur rendez-vous pour la deuxième dose. 

Le ministre Dubé refuse pour l’instant de permettre à ceux qui ont reçu une première dose du vaccin de Moderna d’obtenir un rendez-vous plus rapidement avec une deuxième dose de Pfizer.

Le port du masque bientôt simplifié 

Le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, promet de présenter prochainement une version « simplifiée » des directives sur le port du masque. C’est que dans les zones jaunes et vertes, le couvre-visage n’est plus obligatoire en milieu de travail si la distanciation physique est respectée, ce qui pourrait générer de la confusion.

« On est en train de faire des travaux actuellement pour revoir [...] ces questions de masque [...] pour apporter de la cohérence », a dit le Dr Arruda. 

Les discussions, qui ont cours avec la CNESST, concernent notamment les enseignants.  

À VOIR AUSSI 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres