/world/usa
Navigation

Kamala Harris au Mexique pour parler immigration clandestine

Kamala Harris au Mexique pour parler immigration clandestine
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Mexico | La vice-présidente des États-Unis Kamala Harris est arrivée lundi soir au Mexique pour s’entretenir avec le président Andrés Manuel Lopez Obrador du problème de l’immigration clandestine.

• À lire aussi: Kamala Harris veut porter un message d’«espoir» au Mexique et Guatemala

Mme Harris est arrivée en provenance du Guatemala, qui constituait la première étape de son premier voyage international depuis sa prise de fonctions en janvier. Elle doit se réunir mardi matin avec le président mexicain.

  • Écoutez le chroniqueur de politique internationale Loïc Tassé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

« Nous avons des opinions convergentes sur le fait qu’il faut aider les pays d’Amérique centrale, que l’on doit investir pour qu’il y ait du développement, des emplois au Guatemala, au Salvador, au Honduras, et nous sommes disposés à aider », a déclaré M. Lopez Obrador lundi lors de son point de presse matinal habituel.

« Nous allons avoir une réunion de travail, nous allons être les témoins de la signature d’un accord en matière de migrations et de développement », a-t-il ajouté.

La première tournée internationale de la vice-présidente, chargée du dossier de l’immigration clandestine, s’inscrit dans le cadre de la promesse du président démocrate Joe Biden d’adopter une politique migratoire plus « humaine » que celle de son prédécesseur républicain Donald Trump.

Le nombre de migrants sans papiers arrêtés à la frontière entre le Mexique et les États-Unis a atteint en avril son plus haut niveau depuis 15 ans. Parmi ces plus de 178 600 migrants dont des mineurs arrivés seuls, 82% venaient du Mexique et du « triangle nord » de l’Amérique centrale -- Guatemala, Honduras et Salvador.