/news/coronavirus
Navigation

Confinement après un pré-bal illégal

Coup d'oeil sur cet article

Le « pré-bal » organisé par des élèves de l’école Jean-Gauthier à Alma qui a entraîné le confinement de deux classes jusqu’au 17 juin aurait été organisé au su de la direction de l’école.

• À lire aussi: [EN IMAGES] Tapis rouge pour les jeunes

• À lire aussi: Première sortie scolaire... au centre de vaccination!

• À lire aussi: Des finissants du secondaire manifesteront lundi pour leur bal

Au cours de la semaine dernière, un « pré-bal » qui n’était pas sous la supervision de l’école selon l’administration aurait été organisé entre élèves finissants. Or, selon un courriel obtenu, la direction de l’école secondaire était au courant de l’avant-bal et en a informé les parents « par sécurité et souci de transparence ».

Il s’avère toutefois qu’un des adolescents présents à cette fête était contagieux à la COVID-19. Selon Christine Flaherty du Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean, ce jeune aurait « fréquenté l’école alors qu’il était en contagion ». 

La fête aurait eu lieu mercredi dernier dans un vaste terrain vague, et la personne infectée serait allée à l’école jeudi et vendredi sans savoir qu’elle était porteuse du virus. Ce n’est que samedi qu’elle aurait reçu son test positif. 

Au courant

Cet élève aurait participé à la fête illégale avec les membres de sa classe, mais également la moitié des élèves d’une autre bulle classe de l’école secondaire.

L’école a eu l’information du test positif de l’adolescent en question et a communiqué avec les parents dont les enfants étaient touchés dimanche. Ceux-ci ont été invités à subir un test de dépistage.

Si la porte-parole du Centre de service scolaire a indiqué que l’événement n’était pas organisé par l’école, un courriel de la direction permet toutefois d’apprendre que celle-ci était au courant de l’événement. 

« Nous savons que c’est ce soir qu’aura lieu la traditionnelle soirée d’avant-bal, et ce, malgré le fait que les consignes gouvernementales ne permettent pas encore les rassemblements », est-il écrit dans un courriel aux parents. 

On indique aussi que des travailleurs de rue ont été invités à se rendre sur place pendant la soirée. 

Test négatif

En après-midi mardi, TVA Nouvelles au Saguenay a eu l’information selon laquelle tous les élèves impliqués auraient reçu leur test négatif. 

Malgré tout, les deux classes impliquées ont « basculé en enseignement à distance », explique Mme Flaherty. 

Quoi qu’il en soit, ils devront rester à la maison jusqu’au 17 juin prochain, ce qui aura un impact important sur leur fin de parcours secondaire. 

—Avec la collaboration de l’Agence QMI 

À VOIR AUSSI    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres