/sports/hockey
Navigation

«Deux des rondes les plus difficiles» - Jon Cooper

HKN-SPO-TAMPA-BAY-LIGHTNING-V-FLORIDA-PANTHERS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Lightning de Tampa Bay a poursuivi son chemin vers la conquête d’une deuxième coupe Stanley consécutive, mardi, en éliminant les Hurricanes de la Caroline en cinq matchs. Toutefois, le résultat ne représente pas nécessairement toutes les difficultés qu’ils ont eues pour se rendre à cette étape.

La troupe de Jon Cooper était dans une division plutôt mélangée cette saison, dans la Centrale, puisque trois équipes habituellement dans l’Association de l’Ouest, dont leurs rivaux lors de la dernière finale de la coupe Stanley, les Stars de Dallas, se sont greffées à cinq formations généralement dans l’Est.

Malgré ce changement et les absences prolongées de Steven Stamkos et de Nikita Kucherov, blessés, le Lightning a terminé au troisième rang de sa division, avec un dossier de 36-17-3. Au premier tour éliminatoire, l’équipe a eu droit à un duel féroce de six matchs, entièrement floridien, contre les Panthers. Face aux Hurricanes, trois des cinq duels se sont conclus avec un écart d’un seul but.

«J’ai été assez chanceux pour participer à quelques séries éliminatoires et c’est probablement deux des rondes les plus difficiles que nous n’avons jamais eues, de dire l’entraîneur-chef Jon Cooper, en vidéoconférence mercredi, au lendemain de la victoire décisive de 2 à 0 des siens. On a eu besoin de travailler avec acharnement pour s’en sortir.»

En se défaisant des «Canes», le Lightning a affiché une constance pratiquement inégalée en atteignant les demi-finales des séries éliminatoires pour une cinquième fois en sept saisons.

«Ça prend tout le monde pour gagner un match éliminatoire. Ça ne peut pas seulement être l’affaire d’un ou deux gars, a indiqué le gardien Andrei Vasilevskiy. Tous les gars doivent fournir leur meilleur effort tous les soirs. Lors du [quatrième] match, j’ai donné quatre buts et les gars en ont marqué six. Cette fois, nous avons compté deux fois et nous n’avons rien donné. C’est un travail d’équipe.»

«On est en confiance, a mentionné Brayden Point. Ce n’est pas notre objectif principal. Nous avons encore plusieurs choses à accomplir et on ne doit pas se mettre sur un piédestal. Nous devons tenir quelques bonnes séances d’entraînement et patienter pour notre prochain adversaire.»

Le Lightning affrontera les Bruins de Boston ou les Islanders de New York, afin d’obtenir son billet pour la série finale. La formation new-yorkaise menait son duel 3-2 avant le sixième match, mercredi.