/sports/soccer
Navigation

Euro | Groupe C: à l’Ukraine de confirmer

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-NED-SCO
Photo AFP Memphis Depay

Coup d'oeil sur cet article

Voici un groupe intéressant à plusieurs égards. On y retrouve les Pays-Bas, qui veulent redorer leur blason, l’Autriche, qui souhaite sortir de l’ombre, la Macédoine du Nord, qui désire se faire connaître, et l’Ukraine, qui espère poursuivre sur sa lancée. Il y a donc fort à parier que la plupart des affrontements dans le groupe C seront très serrés et palpitants. 

Autriche 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-NED-SCO
Illustration Graphic News

L’Autriche va tenter d’écrire une page d’histoire cette année et elle y parviendra si elle réussit à atteindre la phase éliminatoire puisqu’elle n’est jamais sortie de la phase de groupe. Il faut dire que les Autrichiens n’ont participé que deux fois à la compétition continentale, mais des signes positifs ont émané de la qualification, et c’est ainsi que naît l’espoir. Après avoir commencé les qualifs avec deux défaites, le pays s’est ressaisi pour terminer à la deuxième place de son groupe, derrière la Pologne. L’Autriche a la chance d’être tombée dans un groupe où tous les espoirs sont permis au-delà des Pays-Bas. Car, pour elle, l’Ukraine et la Macédoine du Nord sont prenables. Et avec une bonne prestation contre les Pays-Bas, les Autrichiens pourraient même rêver de remporter ce groupe C.

Pays-Bas 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-NED-SCO
Illustration Graphic News

Longtemps une force du soccer européen, les Pays-Bas ont connu un creux de vague depuis leur troisième place à la Coupe du monde de 2014. Les Oranges ont été incapables de se qualifier à l’Euro de 2016 et à la Coupe du monde de 2018. On a donc lancé un appel à Frank de Boer. Oui, oui, l’ancien entraîneur de l’Atlanta United FC, dans la MLS. Il se retrouve à diriger une bande de jeunes joueurs prometteurs et l’on peut même espérer une renaissance, un peu comme celle que l’Italie est en train de vivre en ce moment. On n’a pas autant de vedettes que dans les belles années, mais cette sélection a les éléments nécessaires pour sortir de son groupe et espérer se rendre loin dans la phase éliminatoire. Les Néerlandais n’ont soulevé le trophée qu’une seule fois, c’était en 1988. On donne un point boni aux Pays-Bas simplement parce que leur principal attaquant s’appelle Memphis Depay. Non, mais quel nom !

Macédoine du Nord 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-NED-SCO
Illustration Graphic News

C’est la première fois que l’on voit la Macédoine du Nord, autrefois la Macédoine, à l’Euro depuis que celle-ci a obtenu son indépendance de la Yougoslavie. Et ça n’a pas été de tout repos pour les Macédoniens, qui ont terminé troisièmes de leur groupe, ce qui les a forcés à disputer un match déterminant contre la Géorgie, qu’ils ont gagné. Sont-ils venus pour apprendre ? C’est fort possible, mais c’est un groupe très ouvert que le leur, alors une surprise n’est pas à écarter de l’équation. N’empêche qu’aux côtés des Pays-Bas, de l’Ukraine et de l’Autriche, ils font figure de bien petit poisson et auront sans doute besoin d’un ou deux miracles pour faire en sorte que leur première présence dans un tournoi d’envergure internationale soit mémorable au-delà du simple exploit de s’y être qualifiés. Mais on ne sait jamais, il y a toujours un conte de fées qui n’attend que son dénouement dans une compétition comme celle-ci.

Ukraine 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-NED-SCO
Illustration Graphic News

Ça semble étonnant, mais il s’agit seulement d’une troisième participation à la Coupe d’Europe pour l’Ukraine. On ne peut pas dire qu’ils veulent se souvenir du tournoi de 2016, lors duquel ils avaient terminé derniers de leur groupe, accumulant trois défaites, toutes par blanchissage. Les choses ont changé depuis puisque les Ukrainiens ont terminé au premier rang de leur groupe pendant la phase de qualification, battant même le Portugal et restant invaincus en huit matchs. C’est donc dire que cette équipe est capable d’offrir du foot de bonne qualité. Le groupe C semble bien aller avec ce que cette sélection peut offrir et l’on risque d’avoir une fin de tournoi à la ronde excitante, surtout qu’avec un bond favorable ou deux, cette équipe pourrait bien terminer au premier rang, ce qui ne serait pas une bien grande surprise.

Notre dossier complet sur l'EURO :