/sports/soccer
Navigation

Euro | Groupe D: enfin le tour des Anglais ?

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-ENG-AUT
Photo AFP Harry Kane

Coup d'oeil sur cet article

Voilà un beau groupe bien équilibré qui n’a pas grand-chose à envier au F, dit le groupe de la mort. L’Angleterre et la Croatie vont probablement se livrer une belle bataille afin de déterminer le premier rang. Derrière, l’Écosse et la République tchèque vont certainement animer les matchs à leur façon afin de jouer les trouble-fêtes, ce qu’ils pourraient parvenir à faire avec un petit coup de chance. 

Croatie 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-ENG-AUT
Illustration Graphic News

Lors de la dernière Coupe du monde, la Croatie s’est inclinée 4 à 2 contre la France en finale. Pas de doute, les Croates vont vouloir rebondir et aller chercher un titre pour oublier celui qui leur a échappé. Les hommes du sélectionneur Zlatko Dalic ont d’ailleurs été clairs sur leurs intentions en survolant la compétition lors des qualifications, terminant en première position de leur groupe. Mais, voilà, ils ont été un peu moins impressionnants dernièrement, avec six défaites au cours de leurs 11 derniers matchs internationaux. Ce n’est pas très encourageant. Ils seront une fois de plus portés par l’excellent Luka Modrić, un cheval de travail en milieu de terrain et l’un des rares rescapés de la dernière Coupe du monde. La question est de savoir si la performance en Russie en 2018 était un accident de parcours ou plutôt l’amorce de quelque chose de plus grand. Et ça, seuls les Croates peuvent nous le dire. Et dans un groupe assez tendu, ils n’auront pas le choix d’être convaincants.

République tchèque 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-ENG-AUT
Illustration Graphic News

On a un peu tendance à ne pas prendre la République tchèque au sérieux. De fait, les membres de son équipe sont des réguliers de l’Euro, pour lequel ils se sont qualifiés lors des six dernières éditions. Et pourtant, elle en a donné pour son rhume à l’Angleterre pendant les qualifications puisque les Tchèques ont terminé seconds derrière les Anglais. D’ailleurs, ils ont été les seuls à vaincre les Anglais dans ce tournoi de qualification où les Trois Lions ont pourtant fait office de rouleau compresseur sur la compétition. Cette équipe est donc capable de causer la surprise, surtout dans un groupe très ouvert comme celui-ci. On peut croire que la première place est acquise aux Anglais. Alors, la bataille pour la deuxième place pourrait être très intéressante entre la Croatie, l’Écosse et les Tchèques.

Angleterre 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-ENG-AUT
Illustration Graphic News

Les Anglais ont l’habitude des déceptions dans les grands événements. Après tout, ils attendent une autre victoire à la Coupe du monde depuis 1966 et espèrent encore remporter un premier Euro. Après une déception en demi-finale lors de la Coupe du monde de 2018, cette année pourrait bien être la bonne pour les Trois Lions, qui partent favoris de cet Euro. Ils ont survolé leur groupe de qualification avec sept victoires et un revers, mais surtout avec 37 buts marqués contre seulement six buts accordés. Ils sont donc très sérieux. Rarement a-t-on senti le triomphe aussi palpable pour les Anglais qui continuent de vivre d’espoir quand il est question de foot international. Évidemment, les Anglais possèdent une bonne brigade défensive, mais surtout, ils ont Harry Kane devant pour marquer, et il le fait avec la régularité d’un métronome.

Écosse 

FBL-EURO-2020-2021-FRIENDLY-ENG-AUT
Illustration Graphic News

Croyez-le ou non, c’est la première fois depuis 1998 que l’Écosse participe à un tournoi majeur. Et elle y est parvenue en entrant par la petite porte d’en arrière en battant la Serbie aux tirs au but dans un match éliminatoire qui a nécessité de la prolongation parce que les Serbes avaient créé l’égalité 1 à 1 dans les arrêts de jeu. C’est donc dire que cette participation à l’Euro, les Écossais l’ont obtenue au pic et à la pelle. C’est finalement très écossais comme contexte. Le simple fait qu’ils soient qualifiés est un exploit en soi quand on regarde le chemin nécessaire pour y parvenir. Et pauvres eux, ils se retrouvent dans un groupe vraiment pas simple où leur meilleur espoir est probablement de se battre pour l’obtention de l’une des places de meilleur troisième. Mais on l’a expliqué, les Écossais sont habitués au parcours sinueux et à entrer dans une compétition par le chemin le moins évident, alors on ne sait jamais.

Notre dossier complet sur l'EURO :