/sports/soccer
Navigation

Euro: parce qu’on aime les négligés

Coup d'oeil sur cet article

Dans tout grand événement sportif, il y a pratiquement toujours une équipe qui prend un peu tout le monde par surprise et qui connaît un tournoi spectaculaire, au-delà des attentes, pour créer la surprise.

On n’a qu’à penser à l’Islande qui a atteint les quarts de finale de l’Euro en 2016 ou encore au Pays de Galles qui a disputé l’une des deux demi-finales lors du même tournoi.

Quand on regarde la composition de certains groupes, on se dit qu’on pourrait avoir droit au même genre de surprise cette année.

En fait, on se le souhaite parce que c’est le genre d’histoire qui rend un tournoi encore plus intéressant, qui lui donne une couleur que l’on n’attendait pas.

Et disons que l’on dispose de quelques bons candidats pour créer une jolie surprise.

Danemark 

On a tendance à lever le nez sur les Vikings et pourtant, ils occupent actuellement le 10e rang mondial selon le classement de la FIFA. Dans leur groupe, seule la Belgique est mieux classée avec le premier échelon. La Russie (38e) et la Finlande (54e) se retrouvent loin derrière. Et pourtant, on serait peut-être porté à penser que la Russie connaîtra un meilleur tournoi que les Danois. Ceux-ci ont pourtant été très clairs pendant les qualifications avec un parcours sans défaite (4 victoires et 4 nulles). C’est déjà un énoncé assez musclé. Cet effectif compte sur de jeunes attaquants doués, un milieu de terrain et une brigade défensive expérimentés. En plus, ils sont avares et accordent peu de buts. Pour eux, l’essentiel est de sortir de la phase de groupe. Après, le conte de fées pourrait commencer, ce qui tombe sous le sens quand il s’agit de la patrie de Hans Christian Andersen.


Ukraine 

L’Ukraine est tombée dans un groupe qui devrait lui permettre de passer à la phase éliminatoire relativement facilement puisqu’à part les Pays-Bas, il y a peut-être l’Autriche qui peut lui causer des ennuis, ce qui ne devrait pas être le cas de la Macédoine du Nord.

Disons que le tirage lui est plus favorable qu’il y a quatre ans avec un groupe qui comprenait notamment l’Allemagne et la Pologne. Ce qui nous fait croire que l’Ukraine pourrait causer une surprise, c’est surtout sa performance dans le tournoi de qualification lors duquel elle a terminé au sommet du groupe B devant le Portugal, présentant une fiche de six victoires et deux matchs nuls. Si l’Ukraine cause une surprise, ça sera surtout grâce à son jeu défensif qui est très étanche parce qu’au chapitre de l’attaque, on est loin d’une super puissance.


Pologne 

La Pologne a effectué une présence en quart de finale lors du dernier tournoi continental européen. Menée par l’excellent Robert Lewandowski, la patrie de l’ancien pape Jean-Paul II pourrait très bien aller un peu plus loin cette fois-ci. On parle ici d’un groupe expérimenté qui compte sur de belles aptitudes individuelles et collectives. Le tout sera de bien amorcer la compétition dans un groupe où la seconde place – et peut-être même la première – est très accessible.


Suisse 

Un peu comme le Danemark, on regarde un peu la Suisse du coin de l’œil, sans trop lui accorder de chance de l’emporter. Pourtant, on parle d’une équipe qui occupe le 13e rang au classement de la FIFA, ce qui devrait lui valoir plus de respect de la part des observateurs. La Suisse est toutefois tombée sur un groupe serré avec l’Italie, la Turquie et le Pays de Galles. Mais justement, comme tout est ouvert dans le groupe A, les Helvètes pourraient bien se faufiler. C’est après qu’ils vont devoir appuyer sur l’accélérateur pour progresser en phase éliminatoire.


Turquie 

Dans le groupe A, on retrouve l’Italie (7e), la Suisse (13e) et le Pays de Galles (17e). Avec sa 29e place au classement de la FIFA, la Turquie fait figure de négligée. Mais c’est aussi la prémisse d’une excellente histoire sportive comme on les aime. Pour que ça se réalise, il faudra d’abord que les Turcs parviennent à sortir de ce groupe difficile. Et déjà ça, ça serait une belle surprise.

Notre dossier complet sur l'EURO :