/sports/golf
Navigation

Golf Québec déplace un tournoi conflictuel

Coup d'oeil sur cet article

Dans un conflit d’horaire faisant plusieurs mécontents, les organisateurs de l’Invitation Bromont ont décidé de faire marche arrière en déplaçant finalement un tournoi d’août à septembre.

En jouant d’audace dans la refonte de son calendrier au printemps, Golf Québec avait placé le tournoi regroupant des golfeurs et golfeuses, tant amateurs que professionnels, sur les allées du club Château-Bromont du 3 au 5 août. Une décision prise alors qu’au même moment, la PGA du Canada tient son championnat national à un jet de pierre. 

Depuis l’hiver 2020, il est annoncé que le parcours du Vieux-Village doit recevoir les golfeurs professionnels séniors canadiens. D’abord prévu dans la première semaine d’août 2020, la pandémie en avait forcé l’annulation. L’évènement avait été remis à la même plage horaire en 2021, soit du 3 au 6 août.  

Ne visant pas le même type de participants et plaidant des alternatives restreintes au calendrier, Golf Québec a décidé d’organiser son tournoi durant cette même semaine. L’organisme souhaitait aussi proposer aux pros une séquence de trois tournois d’envergure en moins d’un mois : l’Omnium Placements Mackenzie (du PGA Tour Canada), l’Invitation Bromont et la Coupe Canada à Victoriaville. 

Il ne pouvait toutefois prédire le taux de participation à cet « élan québécois » compte tenu des exigences et exemptions de chaque circuit. 

Mais en cherchant un parcours pouvant accueillir la 99e édition de son grand championnat national, la PGA du Canada a voulu faire d’une pierre deux coups. Au début de mai, elle l’a octroyé au parcours du Vieux-Village qui recevait déjà les séniors alors que cette première semaine d’août était réservée à son agenda. 

Déception et frustration

Cette décision a froissé Golf Québec et ses partenaires de l’Invitation Bromont, déçus et frustrés de la tournure des évènements. Il s’est ensuivi des jeux de coulisses pour attirer les professionnels vers leur évènement plutôt que celui de leur association professionnelle.

Avec sa bourse de 60 000 $, l’Invitation Bromont se voulait la dernière étape de qualification vers la Coupe Canada via le circuit professionnel de la côte est (ECPT), figurant parmi les organisateurs depuis peu. 

De son côté, la PGA du Canada offre des récompenses alléchantes. En plus d’une bourse totale de 100 000 $, le meneur au classement national en vertu du système de pointage mérite une exemption à l’Omnium canadien. Les pros sont aussi attachés à la valeur du trophée de leur association.

Ayant depuis longtemps choisi cette case, la PGA du Canada n’a pas bronché. 

Golf Québec a par contre reculé, mercredi, en confirmant la remise de l’Invitation Bromont au début de septembre.