/sports/opinion/columnists
Navigation

La magie du lac des Îles

Coup d'oeil sur cet article

LAC-DES-ÎLES | Durant une saison, il arrive que l’on découvre une destination différente des autres. C’est le cas du secteur du lac des Îles dans la réserve faunique de Mastigouche.

« Je crois que le secteur du lac des Îles est véritablement un joyau du territoire, d’expliquer le directeur de la réserve, monsieur Éric Harnois. Je me suis toujours fait un devoir de le protéger comme la prunelle de mes yeux. »

Situé dans la partie centrale de la réserve faunique de Mastigouche, dans la portion touchant la région de Lanaudière, ce secteur de pêche en hébergement, facile d’accès via le réseau forestier très bien entretenu, a beaucoup à offrir. On y retrouve sept chalets, dont cinq sur un îlot central, les deux autres étant en retrait. 

La capacité d’accueil est de 40 pêcheurs. Tous les chalets sont des retours dans le passé puisqu’ils ont été bâtis du temps des clubs privés. 

Le site exceptionnel du secteur du lac des Îles vous permet de vivre une aventure de pêche unique, à travers d’une nature impressionnante.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
Le site exceptionnel du secteur du lac des Îles vous permet de vivre une aventure de pêche unique, à travers d’une nature impressionnante.

Chacun a sa personnalité propre, ce qui est différent des autres secteurs de la réserve où l’on retrouve des chalets types ou des chalets Modik.

Aussitôt que l’on pose le pied dans ce secteur, on se rend vite compte que c’est totalement différent. Le grand lac des Îles frappe avec son immensité et les nombreuses îles où la truite peut se cacher. Le décor qui nous entoure nous fait oublier que l’on est dans un secteur si proche de la civilisation. On se croirait perdu au fin fond de la forêt.

LA PÊCHE

Dans le plan de pêche, trois possibilités s’offrent à vous.

Il y a le grand lac des Îles qui est disponible en tout temps puisque pour chacun des chalets, il y a toujours une chaloupe de réservée sur le lac. 

L’autre possibilité, c’est de tenter votre chance pour découvrir l’un des 20 lacs supplémentaires disponibles sur le territoire. Enfin, pour les amateurs de pêche à la mouche, il y a aussi la possibilité de pêcher dans les eaux de la rivière des Îles ouest. Elle est très poissonneuse et peut vous causer des surprises.

Lors de notre passage, le gardien François Vallières nous avait prévenus qu’avec les conditions de début de saison idéales que nous avions, nous n’aurions pas de difficultés à faire notre pêche. Ses prédictions se sont avérées. Il ne nous a fallu que quelques heures de pêche pour récolter de magnifiques truites dont le poids variait entre 1⁄2 et 3⁄4 de livres, la moyenne du secteur. La truite répondait très bien à nos offrandes, surtout avec la Amazing Spoon de couleur orange de Bruno Morency. Avec un avançon de 18 pouces et un beau paquet de vers de terre, tout était en place pour provoquer les truites qui se jetaient férocement sur nos appâts. La pêche à la traîne, le long des lignes de niveau que l’on retrouve sur la carte bathymétrique des lacs, était un gage de succès instantané. 

UNE BELLE DÉCOUVERTE

Pour faciliter la tâche des pêcheurs, le gardien vous remet une carte de chacun des lacs avec les meilleurs sites de pêche. Tout est mis en place pour vous aider à connaître du succès.

Très honnêtement, je connaissais ce territoire que j’avais fréquenté pour la chasse du petit gibier. C’est un excellent territoire en passant. Je n’avais jamais tenté ma chance à la pêche et je dois avouer que ce fut une très agréable surprise.

Il convient aussi de mentionner que sur ce territoire, comme c’est le cas sur l’ensemble de la réserve, les lacs ouvrent selon un plan différé. Cela signifie que vous pouvez vous rendre à n’importe quel mois de la saison sur le territoire et courir la chance de pêcher dans un lac qui vient tout juste d’ouvrir. C’est ce qui assure que la pêche sera toujours excellente lors d’un séjour là-bas.

Pour en savoir plus sur le secteur du lac des Îles, vous pouvez communiquer directement avec le bureau d’accueil de la réserve au 1 819 265-2098. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de la Sépaq au www.sepaq/mastigouche. Toute l’information pertinente sur les dates et les coûts de séjour vous y attendent.

PLUSIEURS OPTIONS 

Située à 206 kilomètres à l’ouest de Québec, à 95 kilomètres au nord-ouest de Trois-Rivières, cette réserve a plusieurs offres d’expérience de pêche à vous offrir. Ainsi, en plus de la pêche avec hébergement, vous pourrez profiter de forfaits de pêche familiale et de prêt-à-pêcher. SI vous n’avez pas beaucoup de temps, il y a la pêche express, une aventure de 24 heures avec hébergement pour une nuitée. Pour les plus aventuriers, il y a les forfaits de Pêche aventure. Enfin, la pêche à la journée est aussi disponible. Les amateurs qui fréquentent le secteur Shawinigan ont la possibilité de pratiquer la pêche en ponton.

TIRAGE AU SORT FEMELLE 

Pour les amateurs de chasse du chevreuil qui veulent tenter leur chance de pouvoir mettre la main sur un permis spécial pour la récolte d’une femelle la saison prochaine, la période d’inscription pour le tirage au sort est en cours. Jusqu’au 20 juin prochain, vous vous rendez sur le site de la Sépaq qui est mandatée par le MFFP pour l’organisation du tirage. Le coût de l’inscription est de 8,11 $ taxes incluses par code d’inscription. Pour en savoir plus : www.sepaq.com/tirages.