/sports/soccer
Navigation

Euro | Groupe F: le groupe de la mort

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-FRA-WAL-FRIENDLY
Photo AFP Antoine Griezmann

Coup d'oeil sur cet article

Lors de chaque grand tournoi international, il y a toujours un groupe de la mort. Voici celui de cet Euro 2021. Devant trois puissances de l’échiquier mondial du soccer, la Hongrie fera fort probablement office de figurante pendant que la France, le Portugal et l’Allemagne s’entre-déchireront, ce qui devrait donner un spectacle de grande qualité.

France 

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-FRA-WAL-FRIENDLY
Illustration Graphic News

Les Français sont champions du monde en titre et ils ont toutes les intentions d’étendre leur domination à l’Euro. Il faut dire qu’ils ont sûrement encore sur le cœur leur défaite en finale contre le Portugal au Stade de France, puisque le tournoi de 2016 se déroulait dans l’Hexagone. Les Bleus comptent deux victoires à l’Euro à leur palmarès, mais s’ils veulent continuer d’amasser des trophées, ils devront d’abord s’extirper du groupe le plus difficile de la compétition. Pour les amateurs, c’est à la fois magnifique et cruel de voir un groupe de la sorte avec autant de qualité. Les Français occupent le deuxième rang du classement mondial de la FIFA et comptent sur un groupe qui comprend de bons vétérans, comme le gardien Hugo Lloris et les attaquants Antoine Griezmann et Karim Benzema, mais aussi beaucoup de jeunes joueurs de qualité, comme Kylian Mbappé. Ce qu’on sait, c’est que s’ils sortent de ce groupe, ce qui devrait être le cas, ils seront outillés pour aller très loin dans la compétition.

Allemagne 

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-FRA-WAL-FRIENDLY
Illustration Graphic News

L’Allemagne est une puissance mondiale depuis des lustres. De fait, avant la Coupe du monde de 2018, elle avait toujours atteint la phase éliminatoire du plus prestigieux tournoi de foot au monde. Fiers, les Allemands ont l’intention de rétablir leur réputation, mais ils continuent de trébucher fréquemment depuis ce malheureux été. Toutefois, ils ont été dominants dans les qualifications, avec sept victoires en huit rencontres. Le sélectionneur, Joachim Löw, a entrepris un virage jeunesse, écartant des vétérans comme Thomas Müller et Mats Hummels, leur préférant de plus jeunes joueurs, comme Kai Havertz et Florian Wirtz. C’est une belle commande pour une formation en transition que de sortir de ce groupe infernal. Il faut au moins s’attendre à ce qu’ils offrent une meilleure performance que lors de la dernière Coupe du monde.

Hongrie 

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-FRA-WAL-FRIENDLY
Illustration Graphic News

Présente à l’Euro pour une seconde édition d’affilée, la Hongrie fera office de figurante dans un groupe tout simplement trop fort pour elle. Autrefois une force, la Hongrie ne s’était qualifiée pour aucun tournoi international entre 1988 et 2016. On part donc de bien loin pour espérer se tailler une place dans la phase éliminatoire. Il y a tout de même du talent dans cette sélection et les trois grosses pointures du groupe feraient une énorme erreur en prenant les Magyars à la légère. Ça prendra un miracle, rien de moins, pour que les Hongrois parviennent à sortir de ce groupe. On vous le dit tout de suite, ne misez rien qui vous tienne trop à cœur sur eux ; vous risquez de le perdre.

Portugal 

TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-FRA-WAL-FRIENDLY
Illustration Graphic News

Les Portugais sont les champions en titre après avoir battu la France chez elle, en 2016. Depuis ce triomphe, le Portugal a continué de prendre en rythme, remportant notamment la première édition de la Ligue des nations de l’UEFA. Par contre, il a terminé son parcours qualificatif au second rang de son groupe, derrière l’Ukraine, une surprise. Le Portugal, c’est plus que Cristiano Ronaldo, mais c’est beaucoup « CR7 » tout de même. Cette équipe est belle à voir jouer et compte sur beaucoup d’expérience sur le plan international, ce qui sera inestimable si l’on tient compte du groupe dans lequel elle se trouve. Il ne faudrait toutefois pas penser que, parce qu’ils sont détenteurs du titre, ils seront indélogeables. Ils devront trimer dur pour obtenir leur billet pour le second tour.

Notre dossier complet sur l'EURO :