/finance/business
Navigation

L’industrie du voyage redémarre

Coup d'oeil sur cet article

L’abolition de la quarantaine pour les Canadiens de retour au pays a été interprétée par plusieurs comme un feu vert pour partir en voyage.

• À lire aussi: Voyages: fin de la quarantaine obligatoire à l'hôtel au Canada dès juillet pour les gens pleinement vaccinés

Mercredi, les lignes ne dérougissaient pas chez plusieurs agents de voyages. De nombreux clients avaient plusieurs questions à poser, alors que d’autres étaient déjà prêts à effectuer une réservation.

Selon le vice-président de l’Association des agents de voyages du Québec, Éric Boissonneault, quelques villes européennes telles que Paris et Rome devraient être très populaires dès cet été.

Voyages dans le Sud

En entrevue à l’émission À vos affaires, sur les ondes de LCN, Éric Boissonneault a également confié qu’il anticipait une explosion des demandes de voyages dans le Sud pour l’hiver 2021-2022.

Par ailleurs, il mentionne que les rabais sont actuellement très alléchants pour ce type de destination.

«Les gens qui ont dans l’idée de quitter cet hiver... Conseil d’ami : profitez-en, les prix sont bons et les conditions d’annulation et de flexibilité sont excellentes», affirme-t-il.

Éric Boissonneault ajoute que même s’il n’y a pas de risque zéro, plusieurs destinations se sont adaptées afin d’être sécuritaires.

«Les buffets, c’est presque terminé dans plusieurs hôtels. Il y a beaucoup plus de restaurants à la carte. Les gens vont porter le masque et les gants pour encore une bonne période, selon moi»

Les agents de voyage comptent sur l’abolition de la quarantaine obligatoire pour retrouver un volume de ventes similaire à celui d’avant la pandémie.

«Nous étions, en janvier, à 4 ou 5 %. Maintenant, on est rendu autour de 15-20%. On aimerait tous être à 100%»

  • Écoutez l'entrevue avec Jean-Michel Dufaux au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Conseils avant de partir  

  • Avoir une preuve vaccinale  
  • Respecter les conditions à destination  
  • Être conscients des risques d’annulation si les consignes sanitaires changent d’ici à votre voyage  
  • Profiter des bas prix