/entertainment/shows
Navigation

Un festival à 2500 personnes à Rimouski

La programmation mettra en vedette Les Cowboys Fringants et Charlotte Cardin

Coup d'oeil sur cet article

Les Grandes Fêtes Telus de Rimouski est devenu le premier festival de musique québécois à annoncer qu’il accueillera la limite permise par le gouvernement de 2500 spectateurs répartis en 10 bulles lorsqu’il a dévoilé, mercredi, une programmation qui mettra en vedette Les Cowboys Fringants et Charlotte Cardin.

• À lire aussi: New York prévoit un concert géant en août pour célébrer sa « renaissance »

Le chanteur country canadien Brett Kissel, Marc Dupré, Émile Bilodeau, Matt Lang et Ludovick Bourgeois sont les autres têtes d’affiche de cet événement, qui se tiendra du 5 au 8 juillet, au parc Beauséjour.

« C’est bon pour le moral », a échappé le directeur général du festival, Sébastien Noël, fort heureux d’avoir de bonnes nouvelles à dévoiler.

« Deux sentiments m’habitent. Évidemment, ce n’est pas une édition normale avec juste 2500 personnes. En même temps, c’est super de lire les commentaires après la sortie de la programmation, de voir les gens qui ont tellement hâte de voir des spectacles en plein air, en personne. »

Une affaire de mètres carrés

Même si les Grandes Fêtes disposent d’un vaste espace de 30 000 mètres carrés pour accueillir le public, élaborer un plan qui tienne compte des exigences sanitaires de 10 sections ayant chacune ses entrées, sorties et toilettes a représenté tout un casse-tête, dit Sébastien Noël.

« De base, on nous demande 25 000 mètres carrés pour la circulation, ce qui représente 10 mètres carrés par personne, y a les entrées/sorties indépendantes, il faut aller porter la boisson qu’on vend dans les zones. Il y avait plusieurs facteurs à considérer afin d’évaluer la rentabilité de la chose. »

Pas de problème pour Kissel

Si d’autres événements, comme le Festival d’été, ont décidé d’exclure les artistes canadiens de leur programmation en raison de l’incertitude entourant la circulation entre les provinces, Sébastien Noël n’a pas hésité à passer un coup de fil aux agents de Brett Kissel, qui vit en Alberta.

« Nous nous sommes renseignés. Il va venir en avion et il est très clair, sur le site du gouvernement, qu’il a le droit de voyager si c’est pour le travail. »

Les artistes du Bas-Saint-Laurent Véronique Bilodeau, Électro Sorcier et le Yanick St-Jacques Band seront aussi des festivités.