/entertainment/tv
Navigation

Call Me Mother: une Québécoise parmi les mentors de la série

Call Me Mother
Photo courtoisie, OUTtv Barbada de Barbades

Coup d'oeil sur cet article

La drag queen québécoise Barbada de Barbades sera mentor pour la nouvelle compétition télévisée canadienne Call Me Mother, aux côtés des stars internationales Peppermint et Crystal.

« C’est quand même fou. Et c’est une belle visibilité pour le Québec », souffle Sébastien Potvin, alias Barbada de Barbades, en entretien au Journal

Figure bien connue de la scène queer montréalaise, Barbada de Barbades roule sa bosse depuis plus de 15 ans déjà sur les scènes de la métropole et du Canada.

Les noms de Peppermint et de Crystal sont quant à eux déjà bien familiers pour les aficionados de culture drag. La première a fait forte impression lors de la neuvième saison de RuPaul’s Drag Race (où elle a terminé deuxième), tandis que la seconde s’est démarquée lors de la déclinaison britannique de la célèbre téléréalité. 

Barbada de Barbades devient ainsi la seule mentore (ou Mother, pour les initiés) québécoise, mais également la seule à ne pas être issue de l’écurie RuPaul’s Drag Race.

« Je pense que mon parcours différent me permet d’avoir une approche complètement différente. Et elles, en revanche, elles m’apportent un autre point de vue ; elles ont déjà vécu l’expérience d’un plateau comme celui-ci. Elles connaissent bien l’aspect compétitif de l’émission », explique Barbada de Barbades.

Trois maisons

Dans Call Me Mother, trois équipes de drag queens canadiennes gouvernées par Barbada de Barbades, Peppermint et Crystal s’affronteront dans une variété de défis hebdomadaires faisant appel aux fondements de l’art du drag. Le but ? Mettre la main sur le grand prix d’une valeur de 50 000 $. 

Cette émission, animée par Dallas Dixon, mettra ainsi l’accent sur les relations « familiales » unissant les drag queens d’une même maison, chose très peu abordée dans les RuPaul’s Drag Race et autres Dragula de ce monde.

« La famille est une chose hyper importante dans le monde de la drag. Oui, il y a les prises de bec et les drames qui sont souvent mis de l’avant dans les compétitions, mais il y a aussi beaucoup d’entraide et d’amour », précise Barbada de Barbades.

Les tournages ayant été bouclés le mois dernier à North Bay, en Ontario, Call Me Mother est attendu sur les ondes de OUTtv à l’automne. L’identité des candidates sera dévoilée à ce moment.