/news/society
Navigation

Davantage d’action contre le racisme anti-asiatique demandé

Davantage d’action contre le racisme anti-asiatique demandé
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Des élus municipaux et des représentants de divers organismes s’unissent dans une coalition afin de demander qu'on en fasse davantage afin de lutter contre le racisme anti-asiatique. 

• À lire aussi: Des adolescentes américaines dénoncent le racisme anti-asiatique en chanson

• À lire aussi: La championne olympique Chloe Kim bombardée d'insultes anti-asiatiques

• À lire aussi: Tuerie d’Atlanta: des Asiatiques de Montréal marcheront en solidarité

Des incidents violents et des altercations verbales contre les communautés asiatiques montréalaises avaient pu être observés après le début de la pandémie en 2020, l’origine chinoise de la COVID-19 servant alors de catalyseur.

L’an dernier, le conseil municipal de Montréal avait adopté, à l’unanimité, une motion condamnant le racisme dont étaient victimes les communautés asiatiques dans la métropole. La coalition en demande toutefois davantage.

«Depuis le temps que la motion a été déposée, la ville a vu des incidents choquants», a rappelé le conseiller municipal Marvin Rotrand, qui siège comme indépendant. Il déposera d’ailleurs une motion à la prochaine séance du conseil, lundi, pour demander que la Ville agisse.

Parmi les demandes de la coalition, celle-ci réclame que mai soit reconnu comme le «Mois du patrimoine asiatique à Montréal».

«Je crois que le message est clair: il faut passer à l’action. L’heure des discours est terminée. On a besoin d’actions concrètes parce que la haine continue», a déclaré Fo Niemi, directeur général du Centre de recherche-action sur les relations raciales.