/news/currentevents
Navigation

En liberté conditionnelle, il aurait agressé sexuellement une présumée victime

Coup d'oeil sur cet article

Condamné il y a huit à purger une peine de détention fédérale pour avoir causé la mort de Cyrille Daigle, Hakim Dardari était de retour en cour, cette semaine, cette fois pour faire face à une accusation d’agression sexuelle.  

• À lire aussi: 13 ans pour homicide involontaire

Le 2 janvier 2012, lors d’un «burn» de drogue qui a mal tourné, Hakim Dardari alors âgé de 17 ans avait assené des coups de couteau à Cyrille Daigle, un jeune homme sans histoire qui avait accepté de vendre de la drogue pour se payer un local de musique.  

Bien qu’il ait été mineur, Dardari, aujourd’hui âgé de 27 ans, s’était vu imposer une peine pour adulte et condamné à 13 ans de pénitencier.  

Alors qu’il se trouvait en liberté conditionnelle, Dardari aurait, selon l’acte d’accusation, agressé sexuellement sa présumée victime le 9 octobre 2020.  

Arrêté le 8 juin, le jeune homme a été retourné au pénitencier de Archambeault pour la suite des procédures puisqu’il se trouve toujours sous la coupe des libérations conditionnelles.  

Il reviendra en cour la semaine prochaine pour la suite des procédures.