/finance/news
Navigation

Le Fonds de solidarité FTQ n’acceptera plus les prélèvements bancaires automatiques

FTQ
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le Fonds de solidarité FTQ n’acceptera plus de nouvelles ententes pour les prélèvements bancaires automatiques à compter de vendredi, et ce, jusqu’à la fin de l’exercice fixée au 31 mars 2022.

Le Fonds justifie sa décision par la «forte demande» pour ses actions et dit vouloir par cette mesure s’assurer le respect de ses engagements.

La mesure ne touche pas les cotisations par retenues sur salaire ni les ententes déjà entérinées pour les prélèvements bancaires automatiques, a indiqué le Fonds dans un communiqué.

«Il ne sera donc pas possible de mettre en place une nouvelle entente de prélèvements bancaires automatiques ni de modifier à la hausse le montant de prélèvements bancaires déjà actifs», a-t-on précisé.