/qubradio
Navigation

Meurtre de Lisette Corbeil: un féminicide qu’on aurait pu éviter

PH-Facebook
Photo tirée de Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Un douzième féminicide est survenu au Québec cette semaine. Lisette Corbeil a été tuée par son ex-mari avant que celui-ci ne s'enlève la vie. Maud Pontel, membre du comité d'examen sur les décès liés à la violence conjugale et coordonnatrice de l'Alliance MH2 croit fortement que ce meurtre aurait pu être évité.

«Au départ, il y avait beaucoup de crainte des proches. L’ex-conjoint de madame Corbeil avait été signalé par des amis qui avaient fait état d’idéations suicidaires. Les armes à feu avaient été par la suite saisies en cours. Un autre problème est qu’il y a eu consultation psychiatrique et que personne n’a pu constater qu’il y avait un problème grave. Lisette Corbeil avait déjà appelé les autorités parce qu’elle craignait pour sa vie», affirme Maud Pontel en entrevue à QUB radio.

Selon elle, une solution est la mise en place au plus vite d’un tribunal unifié.

« Si l’on veut permettre aux femmes de pouvoir aller de l’avant pour dénoncer la violence qu’elles vivent, il faut aussi que la réponse du système de justice soit cohérente pour ces femmes-là », déplore Maud Pontel.

Écoutez l’entrevue avec Maud Pontel, membre du comité d'examen sur les décès liés à la violence conjugale au micro de Benoît Dutrizac sur QUB radio :  

SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE

Ligne québécoise de prévention du suicide 

  • www.aqps.info 
  • 1 866-APPELLE (277-3553)              

SOS violence conjugale 


À VOIR AUSSI:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions