/finance/business
Navigation

Tourisme spatial: le patron d’Amazon ira dans l’espace le 20 juillet

Tourisme spatial: le patron d’Amazon ira dans l’espace le 20 juillet
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, va participer au tout premier voyage touristique spatial, le 20 juillet, à bord de la fusée New Shepard, créée par sa propre société, Blue Origin. 

• À lire aussi: Plusieurs milliardaires, dont Jeff Bezos et Elon Musk, ont échappé à l'impôt, selon une enquête

• À lire aussi: Jeff Bezos ira dans l'espace en juillet

Jeff Bezos sera accompagné de son frère, Mark, ainsi que du gagnant d’une mise aux enchères en ligne qui s’est terminée samedi par une offre de 28 millions $ US. Les enchères avaient commencé au mois de mai pour atteindre 4,8 millions $ US, vendredi, avant de bondir avec cette enchère finale. 

Le montant total sera reversé à la fondation créée par Blue Origin, dont l’objectif est d’encourager les jeunes à travailler dans le milieu scientifique. 

L’identité du riche vainqueur n’a pas été dévoilée et sera connue au cours des prochaines semaines. 

«Depuis que j’ai cinq ans, je rêve de voyager dans l’espace. Le 20 juillet, je ferai ce voyage avec mon frère. La plus grande aventure, avec mon meilleur ami», a écrit le fondateur d’Amazon sur son compte Instagram, lundi.

Au cours de ce vol de 11 minutes, la capsule des passagers se détachera de la fusée à plus de 100 km au-dessus de la Terre, avant de flotter en apesanteur et de finalement redescendre, freinée par des parachutes, dans un désert au Texas.

La fusée New Shepard n’en sera pas à son coup d’essai puisqu’elle est déjà allée dans l’espace une quinzaine de fois, mais ce sera la première fois qu’elle transportera des humains.

Le vol du 20 juillet 2021 marquera également le 52e anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11 et se déroulera quelques semaines après la démission de Jeff Bezos de son poste de président-directeur général d’Amazon, l’homme d’affaires restant tout de même président exécutif de l’entreprise.

Tourisme spatial

Le groupe SpaceX dirigé par le patron de Tesla, Elon Musk, et Virgin Galactic fondé par Richard Branson sont les deux principaux concurrents de Blue Origin dans le domaine du tourisme spatial.

Dans le passé, plusieurs autres milliardaires ont pu découvrir l’espace en passant quelques jours dans la Station spatiale internationale. C’est notamment le cas de Dennis Tito, considéré comme le premier touriste de l’espace, en 2001.

En 2009, c’est le québécois Guy Laliberté qui est devenu le premier touriste spatial canadien et le troisième québécois à être allé dans l’espace, après Marc Garneau et Julie Payette.

Son voyage de 12 jours en apesanteur avait été aussi médiatisé que son retour sur Terre.

En effet, le fondateur du Cirque du Soleil qui avait d’abord payé son voyage (41,8 millions $) via un holding personnel, s’est fait rembourser par Créations Méandres, une compagnie reliée au Cirque, deux mois après. Pour le fisc, le milliardaire avait donc touché un avantage financier important, mais M. Laliberté ne souhaitait pas payer d’impôt.

Le 29 mai 2020, la Cour d’appel fédérale en Ontario a finalement tranché et déclaré qu’il devait payer environ 20 millions $ en impôt pour son voyage à la Station spatiale internationale.

Depuis 2009, aucun autre touriste n’est allé dans l’espace.

-Avec l’AFP