/entertainment/movies
Navigation

Ciné nostalgie: «Les aventuriers de l’arche perdue» fête ses... 40 ans (!)

Ciné nostalgie: «Les aventuriers de l’arche perdue» fête ses... 40 ans (!)
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le 12 juin 1981, un nouveau type de film d’aventures est présenté dans les salles d’Amérique du Nord. Né de l’imaginaire de George Lucas et Philip Kaufman, Indiana Jones, l’archéologue bourru, mais attachant, conquiert les cœurs des cinéphiles. Afin de souffler dignement toutes ces bougies, voici 10 faits concernant ce film désormais culte. 

Imaginé au début des années 1970, le personnage d’Indiana Jones dort dans les dossiers de George Lucas, occupé avec «La guerre des étoiles». Un jour, il en discute avec son ami Steven Spielberg, qui saute sur l’idée et la développe, demandant à Lawrence Kasdan de compléter le scénario. Le premier tour de manivelle est donné en juin 1980 et le tournage s’étendra de l’Angleterre, à la France, en passant par la Tunisie et Hawaï.

1 – Le futur Indiana Jones est, à ses balbutiements, Indiana Smith. «Indiana» parce que c’est le nom du chien de George et Marcia Lucas et «Jones» parce qu’il s’agit d’un patronyme aussi courant que «Smith», que Spielberg n’aimait toutefois pas. Le choix d’un acteur fait l’objet d’auditions auxquelles participent presque tous les grands noms d’Hollywood. Mark Harmon, Sam Shepard, Don Johnson, David Hasselhoff (si, si) figurent dans la liste des producteurs. C’est finalement Tom Selleck qui est choisi. Mais CBS a vent du projet et décide d’interdire au comédien de «Magnum P.I.» d’apparaître au cinéma. George Lucas hésite pour Harrison Ford puisqu’il incarne déjà Han Solo. Mais Spielberg finit par le convaincre... deux semaines avant le début du tournage.

2 – Le tournage débute le 23 juin 1980 à La Rochelle, en France, par la scène du sous-marin, utilisé dans le film «Das Boot». L’équipe déménage ensuite en Angleterre où est tournée la scène du puits aux serpents. La production se heurte à quelques problèmes avec les reptiles, car il n’y en a pas assez dans les magasins. L’équipe des effets spéciaux utilise donc des lézards dépourvus de pattes... ainsi que des boyaux d’arrosage coupés en morceaux! De plus, dans cette fameuse scène, on peut apercevoir R2-D2 et C-3PO sous forme de hiéroglyphes!

3 – Les véritables problèmes surviennent en Tunisie, qui tient lieu d’Égypte, que Steven Spielberg a déjà qualifié de «pire souvenir de tournage». Le cinéaste, prudent, arrive dans le pays les valises pleines de boîtes de conserve de pâtes. Bien lui en prend, car la totalité des 150 membres de son équipe tombe malade en raison de la nourriture. C’est d’ailleurs pour cette raison que Harrison Ford insiste pour tuer, d’un coup de pistolet, l’homme au sabre dans la scène du marché. L'acteur était atteint de dysenterie et avait un urgent besoin d’aller aux toilettes!

4 – En septembre 1980, le tournage se déplace à Hawaï, où est filmée la scène d’ouverture. La montagne du logo de Paramount est la montagne Kalalea, située sur l’île de Kaua’i. Sachez également que la scène d’ouverture a été tournée dans 10 lieux!

5 – Pas facile de faire faire un salut nazi à un singe, même bien dressé! La scène, filmée aux studios Elsetree, a demandé des jours de patience. Finalement, c’est en agitant une grappe de raisins au bout d’une canne à pêche que le singe a fait le geste tant attendu.

6 – La scène de l’ouverture de l’Arche comprend des fantômes glissant dans les airs. Difficile à créer, à une époque où les effets spéciaux par ordinateur n’étaient pas monnaie courante. Les spécialistes de Industrial Light and Magic (ILM) ont l’idée de fabriquer de petites marionnettes en soie et de les agiter dans un aquarium rempli d’eau trouble. Quant au visage du fantôme qui se transforme en personnage grimaçant, il s’agit de celui d’une réceptionniste de Lucasfilm que la production a enrôlé.

7 – C’est John Williams qui a composé le thème sonore, désormais célèbre, d’Indiana Jones.

8 – Fidèle à ses habitudes (il avait fait la même chose pour «La guerre des étoiles»), Harrison Ford a exigé un cachet (un million $ US) ainsi qu’un intéressement aux revenus au box-office. L’acteur a ainsi gagné plus de 5,9 millions $ US grâce à ce système.

9 – Le fameux rocher de la scène du temple péruvien est l’œuvre du décorateur Norman Reynolds. Il a été fabriqué en fibre de verre. Steven Spielberg a tellement aimé cet accessoire qu’il a rallongé la scène du rocher.

10 – «Les aventuriers de l’Arche perdue» a récolté neuf nominations aux Oscars et a remporté cinq statuettes, dont celle des meilleurs effets visuels.