/sports/hockey
Navigation

Attaque sur tous les fronts

Les buteurs des Golden Knights ont inscrit 40 buts en séries

HKN-SPO-COLORADO-AVALANCHE-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS---GAME-SIX
Photo AFP Le Canadien devra avoir à l’œil le capitaine des Golden Knights, Mark Stone, qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Il a été une inspiration pour ses coéquipiers depuis son arrivée dans le désert du Nevada.

Coup d'oeil sur cet article

Foncer en zone adverse, mettre rapidement de la pression sur les défenseurs, attaquer en vague : voilà les trois ingrédients principaux de la recette du succès des Golden Knights.

• À lire aussi: «On veut gagner cette bataille pour lui»

Depuis le début des séries éliminatoires, les coéquipiers de Marc-André Fleury ont marqué 40 buts. Douze d’entre eux ont été réussis en entrée de zone (off the rush). 

Outre l’Avalanche du Colorado, qu’ils ont vaincu au tour précédent, aucune autre formation ayant pris part aux séries éliminatoires n’a autant recours à cette façon de faire.

« Chacun de leurs trios attaque, attaque, attaque. Ils ont tous de l’intensité dans leur jeu », a soutenu Paul Byron, à la veille du premier match de cette demi-finale.

Puisque le Tricolore a dû se contenter d’affronter des équipes canadiennes tout au long de la saison, il n’a pas été confronté à ce genre de situation. La bonne nouvelle, c’est qu’il a eu une semaine pour se préparer. 

Des secrets

Et puisque l’Avalanche et les Golden Knights pratiquent justement un style similaire, il a été possible pour Dominique Ducharme et ses adjoints de se concentrer sur ce point précis.

« On a nos secrets. Dom [Dominique Ducharme], Burr [Alex Burrows] et Luke [Richardson] ont mis un excellent système en place. Depuis le début des séries, on respecte ce système-là, on est engagé. Tout le monde accepte son rôle et, jusqu’à maintenant, ça nous a apporté que du bon », a indiqué Phillip Danault.

SI le Québécois a choisi de faire dans le mystère, Shea Weber n’a pas pris de détour. « On devra faire attention lorsqu’on sera en possession de la rondelle. La meilleure façon de briser le jeu de transition, c’est de provoquer des revirements. Ils sont bons dans cette facette du jeu. Si on gère bien la rondelle, ça ne sera pas un si gros problème », a lancé le capitaine.

Un œil sur Stone

Comme le mentionnait Byron, l’attaque des Golden Knights peut venir de tous les fronts. Six de leurs attaquants ont marqué au moins trois buts depuis le début des séries. Un groupe au sein duquel on retrouve des joueurs des trois premières unités.

Plus que jamais, la mission de contrer l’adversaire en sera une d’équipe. Néanmoins, il sera intéressant de suivre la probable confrontation entre Danault et Mark Stone. Finaliste du trophée Selke en raison de son efficacité en défense, le capitaine des Golden Knights est un rouage très important de l’attaque des champions de la division Ouest.

« C’est un joueur qui travaille extrêmement fort défensivement. C’est comme ça qu’il crée son attaque. Il est intelligent sur la glace et il excelle dans les deux sens de la patinoire. Il mérite sa nomination pour le Selke. Il faudra assurément faire attention à lui », a mentionné Danault.