/weekend
Navigation

En mode lecture: escapade à Naples

WE 0612 en mode lecture
Photo courtoisie Luna
Serena Giuliano
Aux Éditions Robert Laffont
224 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un roman ensoleillé et plein de bons sentiments qui nous permet d’aller faire un petit tour en Italie. 

En attendant de pouvoir voyager quand et où bon nous semble, on peut toujours compter sur les livres. Il n’y a par exemple qu’à ouvrir celui-ci pour être transporté directement à Naples, une ville avec laquelle son héroïne, Luna Esposito, entretient une relation plutôt complexe. La preuve, ça fait sept ans qu’elle n’y a pas remis les pieds. Elle préfère – et de loin – Milan. Non seulement parce qu’elle y a ouvert une galerie d’art, mais parce que cette métropole a fini par lui apporter une espèce de sérénité.  

C’est donc bien malgré elle qu’elle reviendra à Naples, son père venant d’être hospitalisé d’urgence à cause d’une masse suspecte au cerveau. 

Pittoresque à souhait 

Ce père, Luna aurait sans doute préféré ne plus jamais le revoir. Elle avait d’ailleurs rompu les ponts avec lui depuis un bon moment. Mais une fois à Naples, c’est chez lui qu’elle ira s’installer. Ce dont on ne pourrait la blâmer, le palazzo Donn’Anna étant l’un des plus beaux palais de la ville avec, en prime, vue sur la mer et sur le Vésuve. Et puis il y aura aussi sa cousine Gina, qui écoute toujours du Gigi d’Alessio et qui cuisine des parmigiana di melanzane à tomber par terre. Sans oublier les chauffeurs de taxi qui sont incapables de tenir leur langue plus de trois secondes, les innombrables proverbes napolitains de la signora Anna ou Filomena, une vieille voisine qu’on aimerait tous avoir pour grand-mère. 

Un roman touchant qui, sans nécessairement entrer dans la catégorie des feel good, fait vraiment du bien au moral. 

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Le silence

Don DeLillo<br/>
aux Éditions Actes Sud<br/>
112 pages
Photo courtoisie
Don DeLillo
aux Éditions Actes Sud
112 pages

Parce que c’est Don DeLillo, un tout petit livre qu’on ne pouvait pas passer sous silence ! Il nous projette en février 2022 où, tout d’un coup, plus rien ne fonctionnera. Plus de télé, plus de connexions numériques, plus d’ordi, plus de téléphone, plus rien. Les cinq amis qui comptaient regarder ensemble le Super Bowl tenteront ainsi de meubler le vide en conversant... et en laissant une grande place à l’absurde. Le résultat est troublant.

Victime 2117

Jussi Adler-Olsen<br/>
aux Éditions Le livre de poche<br/>
624 pages
Photo courtoisie
Jussi Adler-Olsen
aux Éditions Le livre de poche
624 pages

Dans un monde idéal, il faut avoir lu les sept précédents tomes de la série des Enquêtes du Département V avant d’entamer ce huitième opus. Car enfin, on y découvrira le mystérieux et douloureux passé d’Assad, l’un des trois précieux assistants de l’inspecteur Carl Mørck. Tout ce qu’on peut dire de plus, c’est que le Danois Jussi Adler-Olsen a ici réussi à se surpasser ! 

Aménager son jardin avec des matériaux recyclés

P. Himmelhuber et W. Grosser<br/>
aux Éditions Ulmer<br/>
128 pages
Photo courtoisie
P. Himmelhuber et W. Grosser
aux Éditions Ulmer
128 pages

Même si le prix des matériaux a bondi au cours des derniers mois, il y a moyen d’aménager joliment son jardin sans y laisser sa chemise. Comment ? En réutilisant tout simplement de vieux matériaux. Avec l’aide de ce livre, qui propose une trentaine de projets expliqués étape par étape, on pourra ainsi réaliser allées pavées, jardins de rocaille, murets ou clôtures pour trois fois rien.

Mes produits ménagers

Inès Moreau<br/>
aux Éditions Albin Michel<br/>
256 pages
Photo courtoisie
Inès Moreau
aux Éditions Albin Michel
256 pages

Saviez-vous qu’il était assez facile de confectionner soi-même des pastilles pour lave-vaisselle, des tampons à récurer, des essuie-tout lavables, des produits dégraissants, des nettoyants multi-usages ou du décapant pour le four ? Ce livre se charge de nous le prouver avec ses 50 recettes ou astuces permettant à la fois d’économiser et de ménager l’environnement. 

Frissons garantis

Autopsie d’un drame<br/>
Sarah Vaughan<br/>
Aux Éditions Préludes<br/>
456 pages
Photo courtoisie
Autopsie d’un drame
Sarah Vaughan
Aux Éditions Préludes
456 pages

Autopsie d’un drame

Depuis quelques années, les thrillers domestiques ont vraiment le vent dans les voiles. Parce qu’ils mettent en scène des femmes ordinaires, mais surtout parce qu’ils explorent les côtés les plus sombres du quotidien. Et des côtés sombres, il peut y en avoir pas mal quand on est parents de jeunes enfants. 

Liz, qui travaille aux urgences pédiatriques d’un gros hôpital situé dans l’ouest de Londres, aurait d’ailleurs beaucoup de choses à dire sur le sujet. Mais ce qu’elle n’aurait jamais imaginé avoir à raconter un jour, c’est l’arrivée de son amie Jess avec, dans les bras, sa fille de 10 mois en larmes. 

Un cas troublant

Liz connaît Jess depuis de nombreuses années et, de ce fait, elle sait que son amie est une mère au foyer dévouée et aimante sur qui on peut toujours compter. Alors comment expliquer l’état dans lequel se trouve sa petite Betsey ? Tout porte à croire qu’elle souffre d’un important traumatisme crânien et à voir la manière dont Jess se comporte, Liz va finir par se demander si Betsey s’est réellement blessée de façon accidentelle...

Une intrigue habilement menée qui nous incite peu à peu à douter de tout et de tout le monde.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.