/sports/tennis
Navigation

Le premier titre devra attendre pour Félix Auger-Aliassime

TENNIS-ATP-ESP
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est avoué vaincu en deux manches de 7-6 (2) et 6-3 devant le Croate Marin Cilic en finale du tournoi sur gazon de Stuttgart, dimanche, en Allemagne.

C'est donc dire que le premier titre de l'ATP attendra encore pour Auger-Aliassime, qui en était à sa huitième finale sur le circuit.

«Aujourd’hui, je n’affrontais pas une finale, mais plutôt Marin Cilic. Ce sont deux choses différentes. Il y a eu des matchs où je n’avais pas été à mon mieux et je ne sentais pas avoir bien joué. Mais cette fois, je pense que j’étais proche. Dans l’ensemble, il a été le meilleur des deux», a commenté le finaliste au site de l’ATP à propos de sa défaite.

«FAA», 21e raquette mondiale, s'est bien battu en première manche. Brisé à 5-5, il a tout de même réussi à forcer la tenue d'un bris d'égalité, mais Cilic, 47e joueur au monde, a pris les commandes par la suite. Celui-ci a empoché 90 % des points disputés sur son deuxième service au second set. En situation de retour, il a excellé pour réaliser le bris au huitième jeu et se donner une chance de servir pour le titre.

«C’est une victoire très importante. J’avais joué deux demi-finales et gagné aucun titre depuis 2018 [à Queen's, sur gazon]. Triompher ici me procure de la joie, de la confiance et de bonnes sensations, a précisé le champion. Je crois avoir offert du bon tennis lors des dernières semaines. Gagner est une bonne façon de garder la forme et me rend optimiste pour Queen’s et Wimbledon.»

Auger-Aliassime n'a pas encore remporté une manche dans une finale d'un tournoi ATP. À Stuttgart cette année, il apparaissait en grande forme, lui qui n'avait pas échappé un set avant de se mesurer à Cilic.

Pour Cilic, d'ailleurs, il s'agit d'un premier titre depuis 2018.

Auger-Aliassime reprendra le collier la semaine prochaine au tournoi de Halle, toujours en Allemagne et sur gazon.